Arletty a vécu toute sa vie dans l’anticonformisme, tomber amoureuse pendant la guerre 39/45 lui a porté préjudice, un téléfilm d’Arnaud Selignac avec Laetitia Casta raconte cette aventure qui fut passionnelle.

 

Arletty-une-passion-coupable- avec laetitia casta

 

Comme elle l’aurait dit avec sa gouaille, quand elle est passée en jugement à la libération :

Mon cœur est français, mon cul international.

Et alors qu’il lui a proposé de fuir à la fin de la guerre, elle a refusé, car pour elle ne pouvait fuir son pays.

 

L’histoire

Pendant la seconde guerre mondiale, à Paris en plein tournage des "Enfants du Paradis", au cœur d’une période tumultueuse, Arletty au gré de ses envies et tombe sous le charme d’un jeune officier allemand, Hans Jurgen Soehring. La liaison fera bruire le tout Paris, tout comme celle qu’elle entretien avec une résistante.

 

Lui sera démis de son grade et envoyé au front, elle sera jugée et fera deux mois de prison, avec comme seul grief « A connu officier allemand en 1941. Liaison amoureuse avec ce dernier ». 
 

Arletty-une-passion-coupable- avec laetitia casta

 

Après la guerre, il ne sera pas inquiété et sera nommé consul de RFA en Angola.

Elle dira de lui :

Ce jeune homme singulièrement beau et d'une parfaite indifférence devait bouleverser ma vie.

 

Après lui, qui l’avait demandé en mariage quand la guerre fut finie, ce qu’elle refusa, voulant rester indépendante, cette femme au tempérament de braise n'eut plus le moindre amant ... ni français ni international. 

Peut-on juger l’amour, non, l’amour ne se commande pas, il emporte hors de tous raisonnement, qui que l’on soit, qui que l’on aime.

Le téléfilm qui va être diffusé mercredi sur France 2 s’intitule Arletty une passion coupable, il aurait dû s’appeler Arletty une passion interdite, car l’amour en ce cas ne peut être coupable, il n’était pas un assassin, et elle, n’a pas porté préjudice à l’existence d’autrui, elle a aimé un homme mais aussi en même temps une femme qui agissait dans l’armée des ombres de la résistance.

 

 Arletty

Arletty

Cet amour qui fut fusionnel, qui  a continué après la guerre, devint amitié et dura jusqu’à la mort, on ne peut condamner ça !

 

Crédit photos DR