Pionniers de l’aviation solaire, SI2 a décollé de l’aéroport Al-Bateen d'Abou Dhabi, capitale des Emirats Arabes Unis, pour un tour du monde à la seule énergie solaire traversera la mer d'Arabie, l'Inde, la Birmanie, la Chine, le Pacifique, les Etats-Unis, l'Atlantique, l'Europe du Sud et l'Afrique du Nord, et enfin, retour au point de départ en juillet.

 

Solar impulse

 

Cet appareil qui n'utilise aucun carburant, est l'aboutissement de 12 années de recherches menées par les suisses André Borschberg et Bertrand Piccard.

 

C’est André Borschberg qui s'est installé au départ dans le cockpit de l'avion monoplace conçu en fibre de carbone, c’est Bertrand Piccard qui sera aux commandes à la fin du périple.

SI2 - Solar Impulse 2 -, est propulsé par 17 000 cellules photovoltaïques tapissant des ailes de 72 mètres (presque aussi longues que celles d'un Airbus A380) pour un poids de 2,5 tonnes (1% du poids du A380).

L'appareil parcourra 35 000 kilomètres en 12 étapes, à une vitesse de 50 et 100 km/h et à une altitude de 8500 mètres.

 

Solar impulse

 

Solar Impulse 2 fait suite à Solar Impulse 1, qui a permis aux concepteurs de faire plusieurs vols de longue durée en 2013 et mettre au point l’appareil définitif, qui évoluera après cette expérience innovante.

 

Les étapes se dérouleront aussi bien de jour que de nuit, exclusivement à l’énergie solaire et vraisemblablement par les courants des vents.

 

Mise à jour

31/05/2015 

L’appareil après un mois bloqué en Chine à cause des vents, a pris son envol depuis la ville orientale de Nankin pour une traversée du Pacifique, il a ce jour traversé le sultanat d'Oman, l’Inde, la  Birmanie et la Chine.

 

15/07/2015

L’avion est stoppé dans sa course. La surchauffe de ses batteries lors du dernier vol depuis le Japon reporte le prochain départ au printemps 2016, il va rester en réparation à Hawaï.

 

Solar Impulse

 

Crédit photos DR