Thierry Frémaux, est le délégué général du Festival de Cannes et Pierre Lescure, son président.

 

Affiche du festival de Cannes 2015

 

L’évènement cinématographique se déroule du 13 au 24 mai avec comme maître de cérémonie Lambert Wilson.

Pour la première fois de son histoire, le président du jury a deux têtes ... celles des frères Coen,  Joel et Ethan.

 

Jury

L'actrice espagnole Rossy de Palma,   l'actrice et réalisatrice Sophie Marceau, l'actrice britannique Sienna Miller, la musicienne malienne Rokia Traoré, le réalisateur mexicain Guillermo del Toro,  l'acteur et réalisateur canadien Xavier Dolan et l'acteur américain Jake Gyllenhaal.

  

Film d'ouverture

La Tête Haute d'Emmanuelle Bercot (Hors Compétition)

Avec Catherine Deneuve, Benoît Magimel, Sara Forestier et Rod Paradot

 

Les Films en Compétition

Dheepan, du Français Jacques Audiard

La loi du marché, du Français Stéphane Brizé

Marguerite et Julien de la Française Valérie Donzelli

Mon Roi, de la Française Maïwenn

The Valley of Love, du Français Guillaume Nicloux

The Tale Of Tales ("Il Racconto dei racconti") de l'Italien Matteo Garrone

Youth ("La Giovinezza"), de l'Italien Paolo Sorrentino

Mia Madre, de l'Italien Nanni Moretti

Carol de l'Américain Todd Haynes

The Sea of Trees, de l'Américain Gus Van Sant

The Assassin ("Nie Yinniang"), du Taïwanais Hou Hsiao-Hsien

Moutains May Depart ("Shan He Gu Ren") du Chinois Jia Zhangke

Our Little Sister ("Umimachi Diary"), du Japonais Hirokazu Kore-Eda

Macbeth, de l'Australien Justin Kurzel

The Lobster, du Grec Yorgos Lanthimos

Son of Saul (Saul Fia), du Hongrois Laszlo Nemes

Louder Than Bombs, du Norvégien Joachim Trier

Sicario, du Canadien Denis Villeneuve

Cronic, du Mexicain Michel Franco

 

Les Films Hors Compétition

Mad Max : Fury Road de George Miller
Un Homme Irrationnel de Woody Allen
Vice-versa de Pete Docter
Le Petit Prince de Mark Osborne

 

Festival de Cannes

 

Un Certain Regard

Fly Away Solo de Neeraj Ghaywan
Rams de Grimur Hakonarson
Voyage Sur L'Autre Rive de Kurosawa Kiyoshi
Je Suis Un Soldat de Laurent Larivière
Soleil De Plomb de Dalibor Matanic
The Other Side de Roberto Minervini
One Floor Below de Radu Muntean
The Shameless de Oh Seung-Uk
The Chosen Ones de David Pablos
Nahid de Ida Panahandeh
Le Trésor de Corneliu Porumboiu
The Fourth Direction de Gurvinder Singh
Madonna de Shin Suwon
Maryland de Alice Winocour

 

Séances Spéciales

Asphalte de Samuel Benchetrit
Oka de Souleymane Cissé
L'Esprit De L'Escalier de Elad Keidan
Panama de Pavle Vuckovic
Amnesia de Barbet Schroeder
Une Histoire D'Amour Et De Ténèbres de Natalie Portman

 

Pour la Quinzaine des réalisateurs, c’est L’Ombre des femmes de Philippe Garrel avec Clotilde Courau et Stanislas Merhar qui fera l’ouverture (sélection en attente).

 

Palais des Congrès - Festival de Cannes

 

Quelques noms de stars qui vont fouler le tapis rouge du Palais :

Cate Blanchett, Emma Stone, Marion Cotillard, Tom Hardy, Charlize Theron, Woody Allen, Joaquin Phoenix, Colin Farrell, Michael Fassbender …

 

La réalisatrice française Agnès Varda (Cléo de 5 à 7,  Les Créatures, L’Une chante, l’autre pas …)  recevra une Palme d'honneur lors de la cérémonie de clôture, seuls avant elle Woody Allen (2002), Clint Eastwood (2009) et Bernardo Bertolucci (2011) l’ont reçu.

  

Cérémonie d’ouverture

Un discours de Lambert Wilson mortellement ennuyeux, et avec son « fermer les yeux » et … « Cannes est une femme », cela n’a pas aidé pour mettre un peu d’ambiance, sans doute un lancement trop intello, mais il faut cependant reconnaitre que c’était un texte bien écrit !

 

En enchainement un ballet sur la musique du film Vertigo d’Alfred Hitchcock.

 

Quand le jury est entré, Sophie Marceau à fait un fort effet avec sa tenue, noire, semi-transparente, et Rossy de Palma toujours superbe vêtue à l’occasion d’une robe fourreau noire.

Jake Gyllenhaal a paru intimidé en arrivant sur la scène.

 

La projection d’extraits des films en compétition laisse présager une Palme d’or dans la lignée du discours d’ouverture, seul succès commerciaux possibles Sicario, ou Mon roi, sinon l’ensemble sera vraisemblablement un succès critique mais pas populaire.

 

C’est Juliane Moore qui a déclaré le Festival ouvert pour sa 68ième édition.

 

La tête haute

 

Le film d'ouverture La tête haute, raconte le parcours d'un jeune délinquant et d'une juge pour enfants, incarnée par Catherine Deneuve, entourée de l’excellent Benoit Magimel et du jeune Rod Paradot.

 

Catherine Deneuve, Benoit Magimel, Sarah Forestier, Rod Paradot, Emmanuelle Bercot

 

Journée 2

Après un sein en 2006, la belle Sophie Marceau a dévoilé … sa culotte … par sa robe fendue … lors de la montée des marches.

Hors compétition, c’était la présentation du nouveau Mad Max de George Miller avec Tom Hardy et Charlize Theron venue accompagnée de Sean Penn.

 

 

Cannes 2015 - Charlize Theron - Sean Penn

 

 

Un film à l’action filmée avec brio, sans un instant de répit, haletante, féroce et joyeusement destructrice.

 

 

Jour 3

Hors compétition L'homme irrationnel de Woody Allen qui sortira en octobre.

  

Projection de Le Fils de Saul de László Nemes qui est loin de faire l’unanimité :

Saul, membre des Sonderkommandos dans un camp d'extermination nazi, cherche la rédemption.

  

Et aussi The Lobster de Yorgos Lanthimos, avec Colin Farrell, Léa Seydoux et Rachel Weisz.

 

 

The Lobster - Cannes 2015

 

 

Film décalé, qui fait du bien dans du trop traditionnel :

Dans un futur proche, hommes et femmes célibataires sont arrêtés et enfermés dans un hôtel où ils ont 45 jours pour se mettre en couple. Passé ce délai, celui ou celle qui n'a pas trouvé l'amour sera transformé en animal de son choix...

 

Jour 4

Si Gus Van Sant se met au vert de la forêt  avec The Sea of Treesqui sortira en France sous le titre La Forêt des songes, il semblerait qu’il soit loin du lyrisme séducteur de Gerry en 2002 où deux hommes aussi perdus erraient, mais dans le désert.

 

Jour 5

Mon Roi de Maïwenn, premier film français à entrer dans la compétition.

 

Mon Roi de Maïwenn

 

L’histoire raconte un amour excessif et destructeur entre une avocate, Tony (Emmanuelle Bercot) et Georgio (Vincent Cassel), un séducteur et beau parleur.

 

Glamour et émotion pour l'équipe du film «Carol», où les deux actrices ont monté les marches avec le réalisateur Todd Haynes à la rigueur épurée.

Dans les années 50, ce n’est pas son goût pour les femmes dont prend conscience l’héroïne (Cate Blanchett), mais de l’attirance qui la pousse vers une jeune fille (Rooney Mara).

 

Vincent Lindon a marqué la croisette avec La Loi du Marché de Stéphane Brizé.

L’acteur incarne Thierry, 51 ans, au chômage depuis près de deux ans qui accepte un travail jusqu’au jour où …

Lindon est pronostiqué « prix d’interprétation » et a reçu lors de la projection plus de 9minutes d’applaudissements.

 

Jour 6

Avec Sicario, Denis Villeneuve a donné à Benicio Del Toro le rôle impeccable d’un assassin impitoyable.

Multipliant les figures de style, Valérie Donzelli avec Marguerite et Julien invite au subversif avec l’inceste entre un frère et une sœur sur les marches du palais.

 

Jour 7

Hors compétition

Love de Gaspar Noé crée un doux scandale sur la Croisette, le film est présenté comme un « mélodrame sexuel qui parle d’un garçon et d’une fille et d’une autre fille ».

 

Love de Gaspar Noé

 

En compétition

Youth de Paolo Sorrentino rassemble 3 monstres du cinéma : Harvey Keitel, Michael Caine et Jane Fonda.

Deux amis octogénaires partent en vacances ensemble dans un bel hôtel des Alpes, ils décident de faire face à leur avenir ensemble à côté des personnes qui ne semblent pas se soucier du temps qui passe.

 

Jour 8

Après Un prophète en 2009 et De rouille et d'os en 2012, voici Dheepan deJacques Audiard avec Antonythasan Jesuthasan, Kalieaswari Srinivasan.
Fuyant la guerre civile au Sri Lanka, un ancien soldat, une jeune femme et une petite fille se font passer pour une famille.

L'écriture du scénario s'inspire librement des Lettres persanes de Montesquieu, rédigées en 1721.

 

Jour 9

Avec Valley of Love on retrouve Gérard Depardieu et Isabelle Huppert que l’on n’avait pas revu ensemble depuis Loulou de Maurice Pialat en 1980.

C’est Guillaume Nicloux, qui est le maitre d’œuvre dans les sites sublimes de la Vallée de la Mort.

L’histoire

Six mois auparavant, leur fils Michael est mort. Avant de se suicider, il leur a laissé à chacun une lettre les invitants tel jour à telle heure dans la Vallée de la mort pour … le retrouver.

Voilà au moins un scénario qui sort de l’ordinaire !

 

Valley of Love - Cannes 2015

 

Chronic, du mexicain Michel Franco où l’on trouve Tim Roth en vedette dans le rôle d’un infirmier spécialisé dans l’assistance en fin de vie.

Un vrai sujet de notre temps !

 

 

Jour 10
La compétition s'achève le Macbeth de Shakespeare mis en scène deJustin Kurzel  avec Marion Cotillard et Michael Fassbender.

Tragédie en costumes, ambition, pouvoir, désir, histoire d’un couple maudit.

 

Macbeth - Cannes 2015

 

Un cru 2015 où il y a quelques bonnes surprises, on reprochera juste à la sélection peut être un élitisme qu’il faudrait bousculer donner une bouffée d’air frais à la plus grande manifestation mondiale du cinéma.

 

La cérémonie de clôture aura été plus rythmée et légère que celle d’ouverture.

 

Benjamin Clementine a apporté une touche musicale … avec quelques faussetés …  peut-être l’émotion …

Agnès Varda, avec sa coiffure de méduse, a reçu sa Palme d’honneur.

 

Palmarès

 

Palme_d_Or_du_Festival_de_Cannes__par_Chopard

 

Palme d’or . Dheepan de Jacques Audiard (France)

Grand Prix . Saul Fia (Le Fils de Saul) de László Nemes (Hongrie)

Prix de la mise en scène . Hou Hsiao-Hsien pour The Assassin (Taïwan)

Prix du jury . The Lobster de Yorgos Lanthimos (britannico-grec)

Interprète masculin . Vincent Lindon pour La loi du marché (France)

Interprète féminine . ex-aequo :

Rooney Mara (Etats-Unis) pour Carol et Emmanuelle Bercot (France) pour Mon roi

Prix du scénario . Chronic de Michel Franco (Etats-Unis)

Caméra d’or . La Tierra y la Sombra de César Augusto (Colombie)

Palme du court métrage . Waves ’98 de Ely Dagher (Qatari-Liban)

 

Comme l'a conclu avec humour Lambert Wilson rendez-vous pour la 69è édition et souhaitons "qu'elle soit érotique".

  

La glace et le ciel, la science alliée au cinéma, hors compétition, met le clap de fin de ce Festival de l’écran noir !

 

Pour cette édition, hommage est rendu à Ingrid Bergman qui devient le visage de l’affiche officielle signée Hervé Chigioni.

 

Crédit photos DR