La semaine politique sous tous les angles

  

edito

 

Le tunnel sous la Manche et les migrants !

 

Xavier Bertrand, député de l'Aisne, candidat à la présidence de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie pour Les Républicains, menace David Cameron dans une interview au Journal du dimanche de « laisser partir les migrants » en Angleterre.

 

Il faut avouer que le premier ministre britannique à part tacler la politique française et donner une obole pour se libérer du problème ne mesure pas la dimension humaine et la désespérance des migrés.

 

La solution devrait aussi passer, comme pour Lampedusa par une concertation « urgente » européenne, pour ces personnes qui ne demandent qu’être prises en compte, et non chassées d’une entrée de tunnel pour errer sans aucun autre but.

 

* * *

 

François Hollande a réaffirmé qu'il ne serait candidat en 2017 que s'il y avait une baisse crédible du chômage en 2016.

Il y a tellement d'aléas qu'il y a forcément un pari, un risque. Je l'assume, ce risque. J'avais pris un engagement, cet engagement devra être tenu.

S'il n'y a pas de résultat, il ne peut pas y avoir de crédibilité sur une candidature.

 

C’est clair que, comme les autres engagements pris lors de la campagne présidentielle de 2012, il serait loyal de respecter celui-ci … mais … avant 2017, de ne pas oublier les autres !

 

* * *

 

A la vue des 0.1% d’augmentation des inscrits au Pole Emploi en juin, Thierre Solère du parti Les Républicains, veut déposer une demande de commission d’enquête sur les chiffres du chomage.

Pour Eric Ciotti :

Il devrait s'engager à ramener le chômage au niveau de 2012 .Tout autre engagement relève de la supercherie.

 

Est-ce que Nicolas Sarkozy avait ramené les demandeurs d’empois lorsqu’il est parti en 2012 au même chiffre qu’en 2007, non, si on cumule les catégories A, B et C, c’était +  1,078 million, et si on ne cumule pas ce sont 747.000 chômeurs de plus en métropole, alors la morale de ramener aux chiffres de 2012, est juste une gesticulation politicienne.

 

La droite aurait-elle peur que Hollande se représente en 2017 avec un bilan positif ?

 

* * *

 

Il y a quelques mois, Le Canard Enchaîné rapportait que Bruno Le Maire avait été qualifié par Nicolas Sarkozy de :

Connard et d'ordure qui nous crache à la gueule.

 

L’intéressé vient de déclarer dans Closer :

Je ne réponds pas aux insultes.

Pour ma part, je respecte tout le monde dans ma famille politique.

 

Voilà encore une occasion où l’ex président aurait mieux fait de se taire.

 

* * *

 

Les automobilistes roulant sans permis pourraient être passibles d'une amende de 500 euros, au lieu de passer devant le juge, c'est l'une des dispositions contenues dans le projet de loi intitulé « la justice du XXIe siècle » de  Christiane Taubira.

 

Là, c’est la ministre qui marche sur la tête … il faudrait peut-être qu’elle réfléchisse un peu à cette proposition de déliquescence !

Aux dernières nouvelles, elle serait prête à supprimer cette disposition.

 

* * *

 

Nicolas Daragon, maire de Valence du parti Les Républicains, a fait une demande au ministère de l’écologie pour que la vitesse sur autoroute urbaine soit réduite à … 90kms/h.

 

Ségolène Royal serait favorable à cette idée, alors que souvent, de 130 elle est déjà réduite 110.

 

Pourquoi ne pas descendre à 30, et à 50 sur les tronçons en campagne, pour éviter de heurter les moustiques !

 

* * *

 

Fleur Pellerin, ministre de la Culture a dénoncé la politique du Front national, qui considère selon elle :

La culture comme une nuisance, une affaire de fainéants.

Ceci en réaction à la municipalité FN de Fréjus qui veut obliger des artistes qu'elle héberge à garder des enfants.

 

Le candidat Front national pour les régionales en Ile-de-France, Wallerand de Saint-Just, s’il était élu souhaiterait baisser le budget culture de 35 millions d'euros.

 

Il semblerait en effet que « culture et FN » ne fassent pas bon ménage, et pourtant, la culture est un fleuron de notre hexagone qu’il faut soutenir.

 

* * *

 

Les brèves

 

Sur Twitter, Marine Le Pen a publié une lettre ouverte à la présidente de la Cnil dans laquelle elle dénonce :

L'espionnage généralisé des ordinateurs des Français par le biais du nouveau système d'exploitation Windows 10.

 

Marc Mossé, directeur des affaires publiques et juridiques de Microsoft France, lui a répondu par l'intermédiaire du même réseau social avec ironie :

Il est plus facile d'installer Windows 10 que de désinstaller Jean-Marie Le Pen.

 

* * *

 

Et de trois pour Jean-Marie Le Pen, il a été conforté par la Cour d'appel de Versailles et confirme l’annulation du FN pour lui supprimer la présidence d'honneur.

 

* * *

 

Rendez-vous politique … au prochain édito …

 

Crédit photo DR