La semaine politique sous tous les angles

 

edito

 

 

Conférence de presse de François Hollande : le point

 

Jusqu’ici, l’Edito du lundi n‘avait jamais parlé des conférences de presse du président actuel, ni de celles des présidents passés, petit changement pour quelques points importants.

 

La France va proposer d'organiser une conférence internationale sur le sort des réfugiés et déplacés dans le monde à Paris, et en accueillir environ 24.000 sur les deux prochaines années.

Annonce de vols de reconnaissance pour la première fois au-dessus de la Syrie, pour préparer des frappes contre Daech.

En 2016, plus de 8 millions de foyers seront concernés par des baisses d'impôts.

Pas favorable à une redevance audiovisuelle élargie aux objets connectés.

Rendre lisible le code du travail, sans toucher aux 35h.

 

Un rendez-vous habituel des hôtes de l’Elysée, cette fois-ci, il était à retenir au moins ces quelques annonces.

 

* * *

 

A la Fête de l’Huma, dont c’était la 80e édition, ni le PCF de Pierre Laurent ni le Parti de Gauche de Jean-Luc Mélenchon ne sont parvenus à avoir un discours commun.

Le PG espère décrocher un accord avec EELV dans plusieurs régions contre le Parti socialiste, le PCF n’est pas emballé.

 

On peut comprendre Pierre Laurent de ne pas vouloir être le fossoyeur de la gauche aux régionales.

 

* * *

 

Le Canard Enchainé sort ponctuellement des phrases qui auraient été prononcées par  Nicolas Sakozy comme cette semaine sur l'attitude de François Hollande dans le dossier syrien :

J'ai rarement vu une couille molle pareille. Si on fait la guerre, on la fait vraiment. Il va falloir aller au sol. Il n'y a pas d'alternative.

Par le passé il y aurait eu aussi :

Bayrou, c'est comme le Sida, quiconque le touche meurt !

Mais aussi d’autres mots « doux » sur Fillon, Bertrand, Juppé.

 

Tout a été démenti par l’entourage de l’ex-président, il serait surprenant qu’un homme d’état qui a eu une telle charge, se laisse aller à de tels propos.

 

* * *

 

Nicolas Sarkozy dans Le Figaro lève une alerte contre «la désintégration de la société française», en l'absence d'une politique migratoire qui distingue entre «migrants économiques», «réfugiés politiques» et «réfugiés de guerre».

 

Sauf que pour cette dernière désignation, mais cela ne le gêne pas, elle n’existe pas au niveau international.

De plus, comme l’a dit Rama Yade et d’autres, une guerre on ne sait jamais quand elle se termine.

On peut ajouter, si ces réfugiés ont fait leurs vies dans les pays accueillants, pourquoi après le mettre à la porte pour recommencer une existence dans l’inconnu !

 

* * *

 

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a annoncé son intention de poser une question de constitutionnalité sur l'ouverture des commerces le dimanche dans la capitale, dans une lettre au vitriol adressée au ministre de l'Economie, Emmanuel Macron.

 

Anne Hidalgo commencerait t’elle à jouer comme les vieilles gardes d’une gauche en panne de modernisme … désirant rester dans une routine d’un vieux train train qui n’évolue pas !

 

* * *

 

Pour Jean-Luc Mélenchon, François Hollande :

Est pire que Nicolas Sarkozy dans un certain nombre de domaines.

 

Mais lui, il est pire en quoi … ?

 

* * *

 

Pour Alain Juppé :

Exonérer des millions de Français de toute forme d’impôt n’est pas une bonne chose.

 

Sait-il ce que beaucoup de français espèrent quand les fins de mois se terminent le 15 … ne pas payer d’impôts !

 

Sur ce point il est sur la même ligne que Jean-Luc Mélenchon qui a déclaré :

On annonce une baisse d'impôts pour faire sortir un certain nombre de gens de l'impôt sur le revenu. Moi je suis pour que tout le monde paie. Je vous le dis franchement, tout le monde doit contribuer, évidemment à proportion.

 

Même à proportion, certains sont à quelques euros pour vivre peut-on répliquer à ce cher monsieur !

 

* * *

 

Et encore du Mélenchon …

 

Qui met en doute la générosité de Berlin, accusant la Chancelière Angela Merkel :

D'opportunisme.

 

Et bien, il vaut mieux une opportuniste qui accueille des réfugiés, qui fuient les atrocités, qu’un révolté qui ne fait que critiquer !

 

* * *

 

Suite à son altercation avec la journaliste Elise Lucet pour l'émission Cash investigation de France 2, Rachida Dati est allée voir le médecin du parlement européen pour faire constater  … son état indéniable … de choc émotionnel.

 

Il ne lui en faut vraiment pas beaucoup … quand on voit le peu d’échange, on peut se dire qu’elle est … bien fragile …

 

* * *

 

Europe-Ecologie/Les Verts en Nord-Pas-de-Calais/Picardie n’ira pas avec le PS aux élections régionales.

 

Si EELV continu sur cette voie, que Cécile Duflot se présente en 2017 à la présidentielle, on pourra dire qu’ils ont ouvert la porte largement aux partis de droite.

 

* * *

 

Les brèves

 

Le Front national a été mis en examen pour complicité d'escroquerie et recel d'abus de biens sociaux.

 

* * *

 

Selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Le Point, Alain Juppé serait au premier et au second tour devant Nicolas Sarkozy lors de la primaire, cependant selon Ifop pour Le Figaro, au premier tour, ce serait l’inverse.

 

* * *

 

Nicolas Sarkozy avance ses pions pour la primaire de son parti, il veut un projet d'alternance qui engagerait tous les candidats à la primaire, serait-ce déjà un début de verrouillage face à ses concurents.

 

* * *

 

Rendez-vous politique … au prochain édito …

 

Crédit photo DR