Né en 1940, Jean-Marie Perier devient le photographe vedette de Salut les copains en 1962,  il a laissé depuis une galerie sur les idoles des années 60, rare et multiple.

 

Jean-Marie Périer

 

A l’âge de 16 ans, il avait été engagé comme assistant du photographe Daniel Filipacchi pour divers magazines comme Paris Match et Jazz magazine.

Il se fait un nom, et donne une image à celles et ceux qui font les hits pendant les années de gloire pour les ventes de disques.

En 1974, il prend du recul vis-à-vis de la photo pour se tourner vers le cinéma, puis vers la réalisation de films publicitaires.

 

Mes années 60 par Jean-Marie Périer

 

Depuis les années 2000, il publie des ouvrages sur son travail de photographe, promène des expositions de ses photos aux noms de Rolling Stones revealed, Françoise, Fashion … mais aussi Casse toi ! un livre de soutien à l’association Le Refuge.

 

Casse toi ! par Jean Marie Perier

 

Maintenant après une première le 12 au Théâtre de la Michodière, cet artiste, homme gourmand de la vie, va se donner seul sur scène pour livrer ses rencontres, ses anecdotes, ses aventures, lors de trois représentations exceptionnelles, les 19, 26 octobre et 2 novembre, avant de partir sur les routes, où il y parlera de :

Johnny Hallyday, Les Rolling Stones, Alain Delon, Françoise Hardy, Les Beatles, Jacques Dutronc, Sylvie Vartan, Miles Davis, James Brown ...

 


Un moment d’intimité de, avec et par … Jean-Marie Perier.

 

Jean-Marie Perier

 

Un personnage qui parle avec humour et finesse sur un monde de stars qui vivaient leurs passions, sans songer à l’image qui régit les carrières à présent.

  

Crédit photos DR