Halloween …  costumes de fantômes, lutins, chauve-souris, Dracula, Frankenstein, sorciers (ères)...  Halloween est remise à la mode après de nombreux siècles d'oubli, très populaire aux Etats-Unis, c'est une fête originaire d'Europe, elle fut une coutume celte puis gauloise...

 

Halloween

 

Mais quelle est l'Origine d'Halloween ?

Comme la plupart de nos célébrations, Halloween est une fête dont les origines sont lointaines. Il est dit que la fête d'Halloween remonterait à une ancienne tradition celtique appelée Samhain. A cette époque, les Celtes croyaient que les mauvais esprits profitaient des nuits, plus longues à la morte saison, pour venir tourmenter les vivants… Les druides celtes célébraient la nouvelle année le 1er novembre, date qui marquait à la fois la fin des moissons et de l'été, ainsi que l’annonce de l’hiver.

 

Halloween

 

Les Celtes pensaient que la nuit précédant le nouvel an, le 31 octobre, les frontières entre le monde des vivants et le monde des morts s'ouvraient et que les âmes des défunts revenaient errer sur terre. Les Druides allumaient alors un grand feu et se déguisaient pour fêter ce passage et se rappeler de leurs disparus.

La fête celtique de Samhain s’est enrichie au cours des siècles de croyances provenant de la Rome antique, de l’Europe du Nord et d’Irlande. Lorsqu'au Moyen-âge, en 609, le Pape Boniface IV déclara le 1er novembre Fêtes de tous les Saints (La Toussaint), appelée en anglais « All Hallows Day », la célébration celtique de la Samhain la veille devint « All Hallows Eve » (veille de la Toussaint ) et donna plus tard le nom d' « Hallowe'en ».

 

Halloween

 

Les couleurs d’Halloween sont… le noir de la nuit et de la mort et l’orange des premières lueurs de l’aube et de la citrouille. Celle-ci rappelle la lanterne de la légende de Jack O’Lantern, trop avare pour aller au paradis et condamné à errer sur terre avec sa lanterne car même le diable ne voulait pas de lui...

 

Article intégral

 

Éric.L 

 

Halloween

 

 

Pendant quelques années, les nuits parisiennes, et ailleurs, furent festives, il semble que ce le soit un peu moins maintenant.

 

Crédit photos DR