Dans le quotidien suisse Le Matin, le président de l'UEFA a donné une interview en toute simplicité …

 

Michel Platini

 

Malgré sa suspension de 90 jours pour une histoire de gros sous avec Sepp Blatter, il a déclaré voulant devenir le président de la FIFA :

Je suis en toute modestie, le plus à même de diriger le football mondial.

 

Tel Napoléon revenant de l’Ile d’Elbe :

On veut m'empêcher de me présenter car on sait que j'ai toutes les chances de gagner et de devenir président de la Fifa.

 

Avec une lucidité à la Louis XIV :

Je suis le seul à avoir une vision transversale du football.

 

Remontant à Jeanne d’Arc :

J'ai l'impression d'être un chevalier du Moyen Age devant une forteresse, j’essaie d'entrer dans celle-ci pour y ramener le football, mais à la place on me verse de l'huile bouillante sur la tête.

 

Michel Platini

 

Il vaut mieux lire ces phrases avec humour, mais, c’est vrai que s’il n’a rien à se reprocher, la sanction est castratrice, cependant cela ne devrait pas l’empêcher de se regarder, non pas comme Narcisse, mais comme un être humain, tout simplement.

 

La haute autorité du football, devrait, tant que la lumière n'est pas faite, suspendre l'élection du futur président, pour ne pas nuire à qui que ce soit, et balayer ainsi tout préjudice.

 

Mise à jour

21/12/2015

Michel Platini est suspendu pendant 8 ans de toute activité liée au football pour avoir abusé de sa situation (tout comme Sepp Blatter).

 

Il est aussi reconnu coupable de gestion déloyale.

 

Il devra payer une amende de 74000€ (Blatter 46295€).

 

Crédit photos DR