Un petit clin d’œil à Petula Clark la plus française des chanteuses anglaises avec Jane Birkin.

 

Petula Clark

 

Née en 1932 en Grande Bretagne, elle enregistre premier disque Put Your Shoes on Lucy en 1949 et laisse découvrir une voix qui sait aussi bien monter dans les aigus que descendre dans les basses.

 

Petula Clark

 

Ses premiers pas en France datent de 1957 avec un Musicorama à l’Olympia. En 1959, c’est sa première incursion en langue française sous la signature de Boris Vian avec le titre Java pour Petula … écrite en argot.

 

Que fais-tu là Petula

 

En 1961 elle se marie avec l'imprésario français Claude Wolff.

A partir de là, elle mène deux carrières, une dans la langue de Shakespeare, l’autre dans celle de Molière, avec des chansons originales et non des adaptations comme le font beaucoup à l’époque. Les hits s’enchainent : Roméo, Cœur blessé, Monsieur, Chariot, La chanson de Marie-Madeleine, C’est ma chanson …

 


Downtown

 

En 1964 Downtown (Dans l’temps) lui ouvrir les portes de l’international.  

Serge Gainsbourg lui écrit « O Sheriff », « Les incorruptibles » et … La gadoue.

 

Petula Clark

 

En 1967 au Midem de Cannes elle reçoit le prix de l’artiste féminine ayant vendu le plus de disques.   Elle alterne chansons romantiques et chansons humoristiques avec une grande facilité.

 


C'est ma chanson (live)

 

Dans le milieu des années 70, elle délaisse un peu le vieux continent pour chanter et jouer à Broadway.  

 

Hello Dolly (live)

 

Elle tourne aussi de nombreux films, comme La Vallée du bonheur (Finian's Rainbow) de Francis Ford Coppola ou Goodbye, Mr. Chips de Herbert Ross.

 

Petula Clark

 

Un peu disparue de l’actualité depuis quelques années, il reste ses anciennes chansons pour profiter encore d’elle, cependant elle préparerait un nouvel album pour la rentrée 2016.

 

Crédit photos DR