Les excuses des français qui ont perdu aux JO de Rio face aux résultats calamiteux des équipes bleues.

 

Excuses

 

Le sol était abimé …

C'est la faute aux médias ...

C’est un mauvais arbitrage …

Le ballon glissait des mains …

C’est la faute au dopage des autres …

C’est parce qu’on n’avait pas la bonne robe …

C'est la faute aux supporters des adversaires ...

 

Camille Lacourt :

La faute au dopage.

Renaud Lavillenie :

Public de merde.

 

A trop vouloir se dire les meilleurs, il faut savoir perdre, et rabaisser ses ambitions, avec de telles reflexions, ils se disqualifient eux mêmes auprès du public.

 

On résume, déjà pour le ballon et le sol, les adversaires avaient les mêmes handicaps, quant au reste, arbitre, dopage … comme on dit « tout est bon dans le cochon » pour trouver une justification, même brinquebalante !

 

Citation_excuse

 

Alors, pourquoi ne pas dire … on est plus mauvais que les autres, ou, on est moins motivé, ou aussi, on a la grosse tête !

 

Crédit photos DR