Il est de bon ton de critiquer Ringo (Ringo Willy-Cat pour son premier disque),  et pourtant derrière le chanteur à «minettes hystériques », il y avait un vrai travail musical réalisé.

 

Ringo

 

Des arrangements soignés, avec des orchestrations qui enveloppaient voluptueusement les enregistrements d’un Ringo qui avait pour lui un physique de jeune premier.

 

Ringo

 

Quelques-uns de ses hits

Elle je ne veux qu’elle, Trop belle pour rester seule, Une bague un collier, La rupture, Une heure une nuit, Les oiseaux de Thaïlande, Remets ce disque,  Qui est ce grand corbeau noir …

 

Elle je ne veux qu'elle

(son premier tube)

 

Ma jalousie

 

Laisse les gondoles à Venise a été un immense succès pour lui et Sheila (son épouse à l’époque avec qui il a eu un fils, disparu en juillet 2017, celle-ci serait due à un homicide involontaire découlant d’une overdose et non d’un suicide comme la rumeur, toujours elle, avait couru.)

Sans doute ce duo a quelque peu occulté des titres comme Tentation, Comme hier ou Les violons de Verlaine qui s’éloignaient de la variété de ses débuts.

 

Rossana

 

Les paillettes, les costumes flamboyants, c’était musicalement une époque où les artistes pouvaient encore faire rêver.

 

Les violons de Verlaine

 

Comme hier

 

Alors maintenant, on voit des « soi-disant » - « connaisseurs musicaux » qui jouent l’ironie snobinarde à son sujet, en portant aux nues certains artistes qui ne sont pas meilleurs que ce qu’il fut,  et qui sont loin des 30 millions de disques qu’il a vendu en 10 ans de carrière.

 

Ringo

 

Il aurait sans doute pu se prévaloir d’être de la même veine que les Claude François ou C Jérôme  … mais - et … avec de la voix en plus … bien devant des M Pokora ou Keen'V actuels!

 

Ringo

Crédit photos DR