La semaine politique sous tous les angles

 

L'édito du lundi

 

Les ex-présidents nous coûtent chers !

 

Chaque année VGE, Chirac et Sarkozy  nous coûtent 10,3 millions d'euros.

 

Ces messieurs ont droit à :

Appartement de fonction meublé,

voiture avec deux chauffeurs,

sept collaborateurs,

deux personnels de maison,

des lignes de téléphone,

billets de trains et d'avions gratuits,

gardes du corps

etc …

 

Les « ex » touchent également une dotation annuelle de 65 000 euros, sans compter les 14 400 euros mensuels pour ceux qui siègent au Conseil constitutionnel.

 

Il serait temps de limiter dans le temps (5 ans maximum, la durée du mandat du successeur), ainsi que les sommes allouées et les avantages si rapportant.

 

Rapport confidentiel de la Cour des comptes et du Conseil d'État révélé par Médiapart.

 

* * *

 

François Hollande a reçu aux Etats-Unis le prix Homme d'Etat de l'année 2016 !

Il l’a reçu des mains du politologue et prix Nobel de la paix Henry Kissinger.

 

Le prix distingue le président français pour son « leadership dans la sauvegarde de la démocratie et de la liberté » et « sa contribution à la stabilité et à la sécurité du monde »

 

Une distinction qui a dû lui mettre du baume au coeur, alors qu'il est toujours au plus bas dans les sondages.

 

* * *

 

François Hollande ‏a déclaré samedi :

Démantèlement de Calais, oui. Il ne peut y avoir de camps dans notre pays. La France, c'est l'humanité, la dignité et la responsabilité.

 

Il serait temps qu’il s’en aperçoive après 4 ans de mandat, en plus, il devrait voir avec les britanniques, car ce sont des personnes qui veulent traverser la Manche, pas rester en France.

 

Avec son raisonnement, certains seront reconduit … à leur adresse de départ … désolant !!!

 

* * *

 

Nicolas Sarkozy veut « plus de médias comme Valeurs actuelles, et moins comme France Télévisions ».

 

Encore un avec Marine Le Pen (qui interdit certains médias à ses meetings) qui aiment la liberté de la presse … à leur façon !

 

* * *

 

La ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine annonce un quasi-retour à l'équilibre du régime général de la Sécurité sociale en 2017 :

Le régime général, qui affichait 17,4 milliards de déficit en 2011, sera à 400 millions de l'équilibre. Pour un budget de 500 milliards, c'est l'épaisseur du trait.

 

Ce serpent de mer, d’un déficit permanent, trouve enfin le chemin du raisonnable.

 

* * *

 

Emmanuel Macron a proposé lors de la réunion des réformistes européensd'organiser une grande consultation des 26 pays pour établir une feuille de route :

Nous ne sommes pas satisfaits de cette Europe, conduite par des dirigeants à la mentalité vieille, il faut lutter contre le cynisme, la langueur, l'irresponsabilité qui sont aujourd'hui les ennemis des porteurs du projet européen.

 

Voilà une déclaration qui ne va pas lui faire que des amis, mais qui peut remobiliser les européens en rage contre la panne actuelle.

 

* * *

 

Election présidentielle 2017

 

A gauche

 

Emmanuel Macron s’imposerai face à François Hollande, à Manuel Valls et à Arnaud Montebourg.

 

* * *

 

Les candidats à la primaire de gauche sont pour l’instant translucides face à ceux de la droite et à celui qu’ils qualifient de trublion, Emmanuel Macron.

 

* * *

 

A droite

 

Après vérification par la Haute Autorité de la primaire des parrainages déposés pour la primaire de droite, concourront :

Alain Juppé, Bruno Le Maire, François Fillon, Jean-François Copé, Nathalie Kosciusko-Morizet, Nicolas Sarkozy et Jean-Frédéric Poisson (président du Parti chrétien-démocrate).

Hervé Mariton a été recalé.

 

* * *

 

François Fillon compte dans ses soutiens Sens commun opposé au mariage pour tous.

 

* * *

 

Henri Guaino, auteur des discours de 2007 à 2012 de Nicolas Sarkozy, n’ayant pas eu les parrainages pour participer à la primaire de droite, veut se présenter directement à la présidentielle.

 

* * *

 

Civitas, parti politique de droite depuis avril 2016, considéré comme catholique intégriste, veut peser sur la présidentielle.

On trouve dans son programme :

. interdiction de l’avortement

. annulation des mariages gays,

. replacer Dieu au centre de la société,

Voilà des idées qui nous feraient replonger dans l’obscurantisme mais qui trouveront bien un candidat populiste pour les porter à bout de bras.

 

* * *

 

Marine Le Pen serait qualifié au second tour de la présidentielle dans tous les cas de figures selon un sondage Elabe pour Les Echos et Radio Classique. 

Avec des scores de 27% à 28% dans l’hypothèse d’une candidature Les Républicains incarnée par Alain Juppé, et de 25% et 27% dans celle d’une victoire de Nicolas Sarkozy à la primaire.

Il faut une mobilisation des électeurs pour que le second tour soit un duel gauche classique/droite classique ou avec le Centre.

 

* * *

 

En bref …

 

Tous nos politiques militent pour le acheter français, et … nous allons pour la première fois acheter les nouveaux fusils de l’armée … en Allemagne !

On marche sur la tête !

 

* * *

 

François Bayrou risque de se présenter une quatrième fois à la présidentielle, mais comme pour Sarko et Hollande, 7 sondés sur 10, pensent pas que le centriste ne ferait pas un bon président (sondage Odoxa dans Le Parisien dimanche).

Ne se rend-il pas compte que son temps est passé.

 

* * *

 

Pour Nicolas Sarkozy, finalement :

Nos ancêtres n'étaient pas que les Gaulois.

Sarkozy ou le roi de la volte-face !

 

* * *

 

Pierre Moscovici (député européen PS), propose comme X ou Y de droite ou de gauche  … une liste noire des paradis fiscaux.

Quelle innovation … c’est vraiment se foutre de la tête des citoyens, cette liste existe depuis des années …

 

* * *

 

Rendez-vous politique … au prochain édito …

 

Crédit photo DR