Agreste, la cellule de statistique et de prospective du ministère de l’Agriculture, vient de publier les chiffres de la production viticole 2016, en France. Celle-ci est en chute de 12% sur un an, de 9% sur cinq ans.

 

Vin

 

Alsace : +19%

Le mildiou est maîtrisé. Les cépages pinots sont chargés en raisins. La production est estimée supérieure à la petite récolte de l’an dernier : +18% pour tous les vins, +19 % pour les AOP hors vins pour eaux-de-vie.

Champagne : -27%

Le mildiou aurait entraîné des pertes de l’ordre de 15 %.  Le vignoble a été touché par plusieurs jours de gel au printemps et la production a été détruite sur 4 600 hectares.

Bourgogne et Beaujolais : -20%

Un gel a atteint le vignoble de Bourgogne fin avril à des degrés divers sur 10 000 hectares. Plusieurs épisodes de grêle ont occasionné des dégâts importants en mai.

Corse : -1%

Avec l’aggravation de la sécheresse jusqu’aux vendanges, la production serait inférieure de 6 % à celle de 2015 pour tous les vins, de -1% pour les AOP  hors vins pour eaux-de-vie.

Savoie et Jura : respectivement -1% et +4%

Les dernières précipitations ont permis aux raisins de se développer. La récolte est revue en hausse dans le Jura depuis la dernière prévision.

 

Vins

 

 

Article intégral

Avec détails et vins de Charentes, Bordelais, Sud-Ouest,  Languedoc-Roussillon …

 

Éric.L

(Source d’inspiration : Agreste)

 

Crédit photos DR