urne

 

A droite

Seul grand parti à avoir soutenu le candidat républicain, le Front national espère que la victoire de celui-ci nourrira sa propre dynamique pour 2017.

Marine Le Pen - FN

Félicitations au nouveau président des Etats-Unis Donald Trump et au peuple américain, libre !

Jean-Marie Le Pen - FN

Les Américains veulent de Donald Trump qu’il soit le Président de son Peuple. Aujourd’hui, les États-Unis, demain la France. Bravo !

Jean-Frédéric Poisson - Parti chrétien-démocrate

Une nouvelle victoire des électeurs contre le système.

 

Dominique de Villepin – LR

La montée des populismes, la montée du mécontentement, le vote anti-système, on le sent poindre depuis des années … Il y a un monde qui vient que nous ne voyons pas venir.

Alain Juppé - LR

Les risques que la démagogie et l’extrémisme font courir à la démocratie.

 

Centre

François Bayrou - MoDem

Les peuples refusent l’ordre établi d’où ils se sentent rejetés … ils croient le trouver au travers des excès, des caricatures, des retours en arrière et des rejets. Et c’est là qu’est le danger.

 

A gauche

François Hollande – PS

Leçon à tirer : regarder en face cette situation, et prendre en compte pour trouver les réponses qui sont en nous, mais respecter les principes de la démocratie.

Benoît Hamon - PS

Les Etats-Unis viennent de se choisir un dirigeant xénophobe, homophobe, sexiste, qui a un profond mépris pour le reste du monde…

Jean-Christophe Cambadélis - PS

La gauche française est prévenue : elle continue ses enfantillages irresponsables et c’est Le Pen.

Jean-Marc Ayrault – PS  

Il va falloir essayer de savoir ce que veut faire ce nouveau président, puisque ce qu'il a dit jusqu'à présent provoque bien des inquiétudes.

Emmanuel Macron - En Marche

C'est l'expression d'un rejet du système profond et sous-estimé.

 

Et …

Jean-Luc Mélenchon – Parti de gauche

Les primaires ont été une machine à museler l'énergie populaire. Maintenant vite descendre du train fou atlantiste.

Bruno Le Maire - LR

Je porte encore plus fort ce matin ma volonté de renouvellement total du système politique.

Nicolas Sarkozy - LR

Le peuple s’est exprimé  démocratiquement et a refusé son refus d’une pensée unique.

Pour son équipe, le message adressé aux médias est limpide: n'enterrez pas trop vite Nicolas Sarkozy.

L’ex se veut … le candidat de la majorité silencieuse.

Trois qui ne comprennent rien, à  gauche l’union est nécessaire, sinon elle va disparaitre, à droite, une candidature d’union est aussi nécessaire, car les outrances ne sont pas un programme.

 

Les incartades répétées sur « nos ancêtre les Gaulois », la « double-ration de frites » et la négation du réchauffement climatique n'ont rien à envier aux outrances du nouveau président américain.

 

Lien élection américaine

 

 

Crédit photo DR