Le 16 novembre a été une journée marathon pour Emmanuel Macron qui bouscule les lignes et apporte un courant d’air frais dans le huis clos des habitués de la politique !

 

Emmanuel_Macron

 

Il a débuté la journée d’officialisation de candidat à la présidentielle par un petit-déjeuner avec les parlementaires du parti radical de gauche, suivi d’une prise de parole à 11h, devant le Campus des métiers et de l'entreprise à Bobigny, lieu qui a servi pour annoncer sa candidature à la course à l’Elysée, puis, il a rencontré les élus et cadres de son mouvement, avant d'accorder une longue interview à plusieurs titres de la presse quotidienne régionale, enfin pour clôturer la journée invité du 20 heures de France 2.

 

 Un livre qu’il vient d’écrire sera dans les rayons dans quelques jours.

  

Emmanuel Macron

  

Quelques phrases lors de sa déclaration

. Je place ma candidature sous le signe de l’espérance.

. Je veux libérer l’énergie de ceux qui peuvent et protéger les plus faibles.

. L'enjeu n'est pas pour moi de rassembler la gauche, de rassembler la droite, il est de rassembler les Français.

. La seule force dont nous pouvons, dont nous devons nous réclamer, c'est la force de la France, c'est la force des Français.

 

Emmanuel Macron

 

Quelques propositions connues

. Conserver une durée légale du travail, et laisser aux branches le soin de la moduler s'il y a des accords majoritaires.

. S'adapter aux individus, que les branches professionnelles négocient une possibilité pour les salariés qui le souhaiteraient de travailler moins à partir de 50 ou 55 ans: 30 heures, 32 heures,  + de 35h quand on est jeune.

. Plus de flexibilité s'agissant des retraites, moduler de 60 à 67 selon les personnes et les situations.

. L'Etat doit gérer l'Unedic.

. Permettre aux salariés démissionnaires de percevoir des allocations chômage.

. Protéger des aléas de la vie professionnelle sans oublier ceux qui sont au régime de la microentreprise ou les indépendants.

. Faire évoluer la carte scolaire.

. Introduire de la sélection à l'université au niveau du master. 

. Donner plus de moyens et plus d'autonomie aux écoles en difficulté.

 

Emmanuel_Macron

 

Cette candidature avec des propositions innovantes et en essayant de se placer au-dessus des partis, donne un coup de pied dans la fourmilière des squatteurs de la politique !

 

Emmanuel Macron

 

Lien article  Emmanuel Macron - une énigme captivante !

 

Il publie dans la foulée son livre Révolution, où il aborde tous les sujets et commence par «Ce que je suis» où il parle de son enfance, son parcours et son histoire avec son épouse.

 

Emmanuel Macron

 

Puis il déroule sur plus de 200 pages sa vision de la France en matière d'économie, d'écologie, d'éducation, de lutte contre le terrorisme et le vivre-ensemble.

Son titre, il l’explique par «une révolution démocratique que j'ai entrepris de dessiner».

 

Un livre clair qui l’installe en tant qu’un candidat sérieux pour l’Elysée 2017.

 

Mise à jour

16/11/2016

Il annonce sa candidature.

21/12/2016

Désigné personnalité politique de l'année, aussi bien par les sympathisants de gauche (55%) que ceux de droite et du centre (61%).

2/03/2107

Quelques points de son programme

. Exonérer 80% des ménages de la taxe d’habitation d’ici trois ans.

. Baisser l’impôt sur les sociétés de 33,3 à 25% pour rejoindre la moyenne européenne.

. Transformer l’ISF en Impôt sur la fortune immobilière.             

. Augmenter l’allocation des handicapés.

. Etendre les allocations chômage aux indépendants entrepreneurs, aux agriculteurs, aux indépendants ainsi qu’aux professions libérales.

. Etendre les allocations chômage aux démissionnaires dans la limite d’une fois tous les cinq ans.

. Supprimer les régimes spéciaux de retraites (y compris des parlementaires) pour mettre fin aux  inégalités entre fonctionnaires et salariés du privé.

. Mettre fin au népotisme parlementaire.

. Dans les zones prioritaires Rep+, limiter le nombre d’élèves à 12 par classe de CP-CE1.

. Rétablir les classes bi-langues.

. Supprimer 120.000 postes de fonctionnaires.

. Créer 10.000 postes de policiers et gendarmes.

. Créer une police  de sécurité quotidienne.

. Recréer un vrai renseignement territorial.

. Créer 5.000 postes de policiers aux frontières au niveau de l’UE.

. Investir 15 milliards d’euros pour la transition écologique.

. Créer une prime de 1.000 EUR pour l’achat d’un véhicule moins polluant.

. D’ici 2022, 50 % des aliments des cantines scolaires ou d’entreprises devront être bio, écologiques ou issus des circuits courts.

. Réduire à 50% de la part du nucléaire dans (la) production d’énergie.

 

Crédit photos DR