La semaine politique sous tous les angles

 

L'édito du lundi

 

La question … qui fâche !

 

Au début du dernier débat de la primaire de droite, diffusé sur France 2, David Pujadas a lancé à Nicolas Sarkozy :

Avez-vous oui ou non reçu de l’argent liquide de Libye pour financer votre campagne de 2007 comme l’a affirmé l’intermédiaire Ziad Takieddine, pas seulement dans les médias mais à la justice française hier aussi ?

 

Agacé Nicolas Sarkozy a esquivé et au lieu  de répondre s’en est pris au journaliste, coupable de lèse-majesté :

Quelle indignité. Nous sommes sur le service public. Vous n’avez pas honte … Ce n’est pas l’idée, voyez-vous, que je me fais du service public. C’est une honte.

 

En guise de contre-attaque, l’ex de l’Elysée se contente donc de tenter de discréditer Ziad Takkiedine et France 2.

Sur le fond, pas de réponse...

 

Eric Ciotti, porte-parole de Nicolas Sarkozy, a quant à lui accusé le service public de « violence inouïe contre l’ancien président de la République ».

 

C’est fou quand pour une fois un journaliste pose une question qui interroge tout le monde, c’est une montée de bouclier pour ne pas répondre.

 

* * *

 

Ziad Takieddine, l’homme qui a introduit Nicolas Sarkozy auprès de Mouammar Kadhafi, a déclaré à Médiapart avoir apporté au ministère de l’intérieur, fin 2006 et début 2007, plusieurs valises d’argent liquide préparées par le régime libyen, pour un montant total de 5 millions d’euros :

J’ai découvert des choses qui ne méritent plus d’être cachées  … je vais raconter exactement les faits à la justice.

 

On peut juste se demander … pourquoi avoir attendu aussi longtemps … mais à force de lire qu’un tel ou un tel confirme cette rumeur, on peut se dire que la justice met du temps !

 

* * *

 

Pour Benoît Hamon, Facebook a une « co-responsabilité » dans l'élection de Donald Trump aux Etats-Unis

 

Il rejoint dans son raisonnement celui de Laurent Fabius.

Pour le président du Conseil constitutionnel, cette élection la Maison Blanche est (aussi) un peu la faute des réseaux sociaux.

 

Il ne faut pas exagérer, dans un pays où une majorité de personnes vivent non pas dans les villes mais dans les grands espaces, et dont beaucoup n’ont pas internet, ils ont voté pour un repli sur eux, en choisissant un personnage en dehors des clans politiciens comme Bush ou Clinton qui règnent sur ce pays.

 

* * *

 

 La justice a validé l'exclusion de Jean-Marie Le Pen en tant que membre du Front national, mais il reste président d'honneur du parti d'extrême droite qu'il a cofondé.

Pendant ce temps, sa fille Marine Le Pen, a fait enlever son nom des affiches pour la présidentielle où elle n'est plus que -Marine -.

 

C’est beau l’amour familial … qui doserait dire que c’est outrancier de zapper son nom … surement ceux qui défendent les valeurs familiales … comme le FN !

 

* * *

 

Résultat 1er tour de la primaire de la droite

 

Le duel pour le second tour est François Fillon . Alain Juppé

  

Alain Juppé - François Fillon

 

Enervant d’entendre des journalistes affirmer que le vainqueur de la primaire sera le vainqueur de la présidentielle face à Marine Le Pen … en politique, ils devraient savoir que rien n’est jamais joué quand les urnes de mai 2017 n’ont pas encore parlé.

 

 Lien article Primaire de droite

 

* * *

 

Election présidentielle 2017

 

Emmanuel Macron a donc annoncé sa candidature, et celle-ci semble faire peur à droite comme à gauche, c’est à qui le dézinguera le mieux :

Marine le Pen (FN)

C’est le candidat des banques

Gilbert Collard ‘(FN)

Macron c'est Juppé jeune, un Juppé qui a des cheveux

Alain Juppé (LR)

C’est celui qui a poignardé François Hollande

Laurent Wauquiez (LR)

Un nomade de la politique qui vit de trahisons successives

Arnaud Montebourg (PS)

C’est le candidat des médias

Jean-Marie Le Guen (PS)

Cette présidentielle n’est pas une scène d’acteur

 

A gauche

 

Benoit Hamon demande à Emmanuel Macron de dévoiler ses donateurs, il sait très bien qu’en faisant cette demande, il risque de faire fuir des donateurs qui veulent rester anonyme.

Sa demande est perverse … il ferait mieux de s’intéresser aux casseroles de Nicolas Sarkozy … Benoit Hamon devient décevant à entrer dans la valse des ronds de cuirs démagogiques.

 

L’entourage du candidat de En Marche explique :

Même s'il le voulait, il ne pourrait le faire, c'est interdit.

 

Le candidat Macron semble attentif aux coûts de structure. Il n'y a dans son mouvement ni standardiste ni secrétaire, il voyage en seconde classe, sauf si les tarifs ne sont que légèrement supérieurs …

Différence notable quand d’autres louent des jets privés !

 

* * *

 

Certains disent, dont Hamon, que la candidature de Macron va faire perdre la gauche en 2017, on rêve, la gauche a perdu d’avance, qu’ils aillent aussi dire ça aussi à Mélenchon à Jadot

La mauvaise foi est décidemment de gauche comme de droite !

 

* * *

 

A droite

 

Nicolas Sarkozy se retire de la vie politique.

 

* * *

 

Avec François Fillon, on quitte les 35h, on passe à 39h, mais payé … 37 … rognage des droits LGBT, hausse de la TVA ...

Il appelle ça « le gagnant-gagnant … on pourrait dire perdant perdant pour les citoyens ! 

 

* * *

 

Pour le premier tour de la primaire, VGE a appuyé implicitement François Fillon, Jacques Chirac et sa fille Claude Alain Juppé, et Bernadette Chirac toujours Nicolas Sarkozy.

 

* * *

 

Michèle Alliot-Marie consulte à tout va et devrait annoncer sa candidature pour la course à l’Elysée.

Elle devrait se déclarer avant le second tour de la primaire.

Pour rappel elle a été présidente du RPR, ministre de Jacques Chirac puis de Nicolas Sarkozy.

 

* * *

 

En bref …

 

Jean-François Copé déplore que les Français soient plus exigeants avec lui qu’avec Sarkozy sur la question des affaires.

 

* * *

 

Robert Ménard maire de Bézier élu avec les voix FN :

La famille Philippot, c'est les Patrick Buisson de Marine Le Pen. Si vous me demandez ce que je pense de Philippot, je n'en pense pas du bien.

 

* * *

 

Manuel Valls, en déplacement dans son fief d'Evry a déclaré :

Etre prêt à mener le combat pour 2017.

 

* * *

 

Plus de 50 peoples ont signé dans le JDD une tribune contre le Hollande-bashing, on trouve en signatures entre autres :

Catherine Deneuve, Agnès B., Juliette Binoche ou encore Benjamin Biolay, Mazarine Pingeot  …

 

* * *

 

Rendez-vous politique … au prochain édito …

 

Crédit photos DR