Le nouveau film de James Franco, bientôt sur nos écrans le montre toujours aussi troublé par le sexe entre hommes.

 

King Cobra

 

King Cobra revient sur l'assassinat en 2007 de Bryan Kocis, producteur de porno gay au studio Cobra,  tué de 28 coups de couteaux par deux escorts.

 

King Kobra - James Franco

 

L’intrigue de départ

Un producteur de films pornographiques découvre sa nouvelle star Brent Corrigan, mais se trouve la cible d'un producteur rival et de son ancienne escorte masculine.

 

 

James Franco qui a déjà interprété des personnages gays - I am Michael, Lovelace, Harvey Milk … -  mais aussi des rôles dits « classiques » comme dans – Spider man, L’interview qui tue, 127 heures… -, est entouré de Garrett Clayton (Une danse pour Noël, Teen Beach Movie …) Christian Slater (Austin Powers, Entretien avec un vampire, Nymphomaniac …), Keegan Allen ( Bukowski, Palo Alto …) … la réalisation est signée Justin Kelly avec … James Franco à la production.

 

King Kobra

 

Sur sa fascination pour le milieu gay, James Franco déclare :

Ouais, je suis un peu gay, et il y a un gay en James Franco.

Je suis un allumeur avec les hommes, en effet comme je suis connu, je suppose que c'est important de savoir avec qui je couche. Mais si votre définition de l'homosexualité et de l'hétérosexualité relève de savoir avec qui l'on couche, je pense que je peux dire que je suis un allumeur.

 

King Kobra

 

Le film présenté au festival du film de Tribeca à New York a reçu un excellent accueil du public.

 

Crédit photos DR