La semaine politique sous tous les angles

 

L'édito du lundi

 

Christine Lagarde et l’arbitrage Tapie-Adidas !

Christine Lagarde était-elle, au gouvernement, c’est à se poser la question ?

Bombardée ministre de l'Économie, des Finances et de l'Emploi en 2007, elle explique à la Cour de justice de la République qu'elle ne sait pas :

Si elle était «le premier choix» pour ce poste.

 

Elle prend donc la tête d'un «ministère gigantesque», technicienne parmi les technocrates.

 

Si Bernard Tapie a été reçu 17 fois à l'Élysée … elle l'ignorait !

 

Elle en sait peu sur l’arbitrage Tapie-Adidas … les réunions elle n’y participe pas …

Quand elle « découvre » que les arbitres ont accordé aux époux Tapie 45 millions non imposables au titre d'un supposé «préjudice moral», elle se dit :

Consternée.

 

Cependant, elle ne tente pas pour autant un recours en annulation.

Coût pour l'État … donc pour les citoyens  … 403 millions d'euros ….

 

Enfin on passera sur :

Ai-je été abusée? Si oui, par qui ?

 

La directrice générale du FMI, est maîtresse d'elle-même, maniant l'imparfait du subjonctif et se posant quasi en victime.

 

Cette dame qui conseillait quand l’essence augmentait que ceux qui n’avaient pas les moyens « fassent du vélo », qui s’est retrouvée à la tête du FMI, veut se faire passer maintenant pour une « oie blanche », qui peut y croire !

 

La cour de justice de l'état, faite pour juger des ministres ou ex-ministres entre autres, devrait ne pas exister, elle donne la sensation d'une justice à deux vitesses.

Le jury populaire devrait être le seul en vigueur !

* * *

 

Leurs derniers recours ont été rejetés par la cour d'appel de Paris pour Nicolas Sarkozy et les autres protagonistes mis en examen dans l'affaire Bygmalion.

 

A moins d'un pourvoi en cassation, il s'agit de l'ultime étape de procédure avant une décision des juges d'instruction sur la tenue d'un procès.

 

Les avocats demandent une contre-expertise financière … des milliers de mails ont été versés au dossier … peu avant la clôture de l'information judiciaire.

 

Ça traine en longueur, ce serait un citoyen lambda, ça ferait longtemps qu’il serait jugé !

 

* * *

 

Manuel Valls candidat veut supprimer le 49-3, qu’il a utilisé 6 fois en tant que premier ministre :

Je proposerai, hors texte budgétaire, de supprimer purement et simplement le 49-3 …

 

Ca, bien sûr  s'il est élu Président le 7 mai prochain :

Hier j’étais premier ministre, maintenant je suis candidat.

 

Est-ce à dire que ce qu’il faisait hier … il ne le fera plus demain !

Un retournement de veste en aller-retour …

 

Il ne manque pas d’air de vouloir jouer maintenant le Zorro de la politique … qui peut le croire !

 

* * *

 

Le Nouveau Centre, s'est rebaptisé Les Centristes et a posé des conditions à son maintien au sein de

 

Le Nouveau Centre présidé par l'ex-ministre Hervé Morin, Président de la région Normandie, et Les Bâtisseurs décident de s'unifier dans un nouveau parti politique qui aura pour nom Les Centristes, le tout au sein de l'UDI présidée par Jean-Christophe Lagarde.

 

Encore un centre dans le centre … à force ça va devenir un « point » de non-retour !

 

Le Nouveau Centre s'était rallié lors de la primaire de la droite, à François Fillon, alors que la plupart des membres de l'UDI s'étaient rangés derrière Alain Juppé.

 

* * *

 

Geneviève de Fontenay qui donne son avis sur tout et n’importe quoi, de Macron à Miss France, ferait mieux de se taire lorsqu’elle passe sa soirée avec Florian Philippot.

 

Comment la dame au chapeau peut-elle penser qu’on va la prendre au sérieux quand on se rappelle qu’elle soutenait il y a peu Arlette Laguiller et que maintenant elle est dans le sillon du numéro 2 du FN.

 

* * *

 

Election présidentielle 2017

 

A gauche

 

Thomas Clay, président de la Haute Autorité des primaires citoyennes, a annoncé samedi la liste  des candidats qui pourront participer à l'élection des 22 et 29 janvier :

Sept prétendants ont été retenus :

Arnaud Montebourg, Benoît Hamon,  François de Rugy, Jean-Luc Bennahmias, Manuel Valls, Sylvia Pinel, Vincent Peillon.

 

* * *

 

Gérard Filoche, éternel geignard, n’a pas assez de parrainages, mais … conteste quand même son élimination de la primaire.

Il ferait mieux de prendre sa retraite !

 

* * *

 

Les candidats socialistes aux législatives soutenant Emmanuel Macron pour l'élection présidentielle n'auront plus l'investiture du PS, a annoncé samedi Christophe Borgel, secrétaire national aux élections.

Le PS de Solferino ne peut plus se revendiquer d’être le parti du progressisme, mais plutôt celui  du sectarisme.

 

* * *

 

A droite

 

François Fillon perd des points dans les sondages, seul maintenant 28% des français voudraient voter pour lui en mai 2017.

 

* * *

 

Bernard Accoyer, secrétaire général de LR, a confirmé dimanche la volonté de François Fillon, s'il est élu, de supprimer 500.000 emplois publics en 5 ans, notamment dans la fonction publique territoriale.

 

* * *

 

En bref …

 

Rififi chez les Le Pen, le feuilleton continu :

Marion dégaine, Marine riposte, Florian compte les coups !

 

* * *

 

Benoît Hamon est un optimiste :

Les électeurs de la primaire initiée par le PS ont à choisir le visage qui sera celui de la gauche pour les 10 ans à venir.


* * *

 

François Bayrou espère des évolutions dans le programme « récessif » de François Fillon.

 

* * *

 

Rendez-vous politique … au prochain édito …

 

Crédit photo DR