Comme pour la primaire de droite, Flash-News suit la primaire de gauche pour la présidentielle.

 

Candidats_primaire_de_gauche_2017

 

Sept candidats en lice :

Arnaud Montebourg, Benoît Hamon, François de Rugy, Jean-Luc Bennahmias, Manuel Valls, Sylvia Pinel, Vincent Peillon.

 

1er débat

Chacun a essayé de tirer son épingle du jeu, sans entrer dans un débat, débat lissé et soft pour le premier rendez-vous devant les téléspectateurs.

Seul point de réaction, le revenu universel proposé par Benoît Hamon qui couterait annuellement 3 à 400 milliards d’euros.

 

On retiendra du premier débat, les interventions de Jean-Luc Bennahmias, seul participant sans cravate, au moins ça décontracte, et ses pointes d’humour.

Sylvia Pinel François de Rugy, étaient présents … mais sans interpeler vraiment le spectateur.

 

Vincent Peillon avait des interventions parfois intelligentes, mais aussi parfois trop caricaturale et après avait les yeux dans le vague.

Benoît Hamon était trop rigide.

Manuel Valls comme à son habitude,  souvent le visage sévère.

Arnaud Montebourg était peut-être le plus « présent », mais, sa bourde sur le nombre de chômeurs (5 millions au lieu de 6.5), essayant de zigzaguer pour se rattraper, a enlevé une partie de sa crédibilité.

 

Bilan :

Rien de nouveau, selon les chaines et les commentateurs, le ballet des trois favoris est ressorti, pas toujours dans le même ordre, en résumé le gagnant sera soit Benoît Hamon, Arnaud Montebourg ou Manuel Valls.

 

2ième débat

Une rencontre plus punchy.

 

La vivacité a été due en grande partie aux trois journalistes, Ruth Elkrief, Laurent Neuman et Laurence Ferrari qui ont tout tenté pour donner de la vigueur aux échanges sur les 5 sujets principaux : international, environnement, avenir de la gauche, éducation, laïcité.

 Un peu d’humour est venu quand ils ont parlé du cannabis.

 

  * * *

 

Sylvia Pinel est restée transparente.

François de Rugy et Jean-Luc Benhamias ont apporté leurs idées, souvent inovantes.

 

Le résultat auprès des français

Arnaud Montebourg a été le plus convaincant.

 

Le résultat auprès des sympathisants de gauche

Benoît Hamon a été celui qui a convaincu.

 

Dans les deux cas, Manuel Valls est deuxième.

 

On ne peut cependant pas dire qu’un « vrai leader » a pris les rênes !

 

3e débat

C’est Benoit Hamon qui s’est détaché pour les téléspectateurs, ça proposition de revenu universel a pourtant fait débat vu son cout : 350 milliards d’euros.

 

Après ça a été Emmanuel Macron qui a fait unanimité contre lui avec un côté presque méprisant, à l’exception de François de Rugy et Jean-Luc Benhamias.

 

Bon débat, mais le résultat du 1er tour n’est pas encore évident pour le duo qui s’affrontera pour représenter le PS, tout devrait se jouer entre Hamon, Montebourg, Valls, avec Peillon en outsider de dernière minute.

 

1er tour du dimanche 22 janvier

Estimation participation à 12 h

400 000 votants sur 63% des bureaux

Extrapolation sur la totalité des bureaux 600 000 votants

(en 2011 : 744 000 votants)

Estimation participation à 17h

1 000 000 de votants sur 70% des bureaux

 

Résultats 1er tour (1er chiffre estimation  à 20h40 - 2e chiffre résultat définitif)

Benoît Hamon . 35.21% - 36.03%

Manuel Valls . 31.56% - 31.48%

Arnaud Montebourg . 18.70% - 17.52% - soutient Benoît Hamon

Vincent Peillon . 6.48% - 6.81% - ne donne aucune consigne de vote

François de Rugy . 3.49% - 3.83% - ne donne aucune consigne de vote

Sylvia Pinel . 2.10% - 2.00% - soutient Manuel Valls

Jean-Luc Benhamias . 1.60% - 1.02% - soutient Manuel Valls

 

Participation estimée entre 1.5 et 1.9 million de votants, le PS espèrait 2 millions, on peut donc en conclure que c'est décevant, le chiffre étant dans la fourchette basse avec un total de 1 655 919.

 

Le premier secrétaire du PS, Jean- Christophe Cambadélis est content du nombre de votants, ça c’est ce qu’on appelle la « langue de bois hypocrite » !

Mais quand les politiciens comprendront-ils qu’il ne faut plus prendre les citoyens pour des cons !

 

La maire de Lille Martine Aubry a fait savoir qu'elle votera, avec ses proches, pour Benoît Hamon.

 * * *

Débat du 2e tour entre les finalistes

Le + convaincant

Hamon . 60%

Valls . 37%

 

Chacun est resté sur ses positions, dans un débat clair et pas monotone.

Hamon a été posé,

Valls a été plus punchy.

 

On peut regretter parfois des questions des journalistes qui souvent coupaient la parole sur des sujets intéressants tenus par les deux politiciens.

 

2e tour dimanche 29 janvier

Estimation participation à 12 h

567 563 votants sur 75% des bureaux

(il y aurait une augmentation de 21% de participation)

Estimation participation à 17h

 1 306 852 votants

Résultats 2e tour (résultat définitif)

Benoît Hamon . 58.70% -

Manuel Valls . 41.30% -

 

La participation en augmentation est à 2 042 201 votants.

 

Crédit photo DR