François Fillon va s’exprimer lors d'une conférence de presse ce lundi à 16h, afin de faire un mea-culpa pour pouvoir continuer … à être candidat !

 

Fran_ois_Fillon

 

Une rémunération qui serait de 900 000 € pour des emplois qui n'auraient pas été assurés, ne peut pas être glissée sous le tapis et faire comme si rien n’avait existé !

Il serait logique, qu'il y est un retrait de la vie publique le temps que tout soit mis au clair.

 

Vouloir continuer  à aller devant les urnes après un tel imbroglio, alors qu’il se présentait comme le chevalier blanc, peut être considéré comme un manque total de civisme citoyen.

 

Résumé de son parcours

François Fillon est né en 1954 au Mans.

Il a été membre du Rassemblement pour la République (RPR), de l'Union pour un mouvement populaire (UMP) puis des Républicains (LR).

De 1981 à 2007 il a exercé les mandats de député, de maire de Sablé-sur-Sarthe, de président du conseil général, de sénateur et de président du conseil régional des Pays de la Loire.

 

Ministères

1993.1995 . ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche dans le gouvernement d'Édouard Balladur

1995 . ministre des Technologies de l'Information et de la Poste

1995.1997 . ministre délégué chargé de la Poste, des Télécommunications et de l'Espace

2002.2004 . ministre des Affaires sociales, du Travail et de la Solidarité

2004.2005 . ministre de l'Éducation nationale

2007.2012 . premier ministre de Nicolas Sarkozy.

 

Coté privé, il est dit sur sa page Wikipédia :

Ils se marient le 28 juin 1980 et il a cinq enfants avec Penelope Clarke, qui n'exerce pas  de métier, et se consacre essentiellement à sa famille. Elle devient, en 2014, conseillère municipale à Solesmes, dans la Sarthe.

Ils habitent le « château » (comme le stipule l'acte notarié) ou « manoir » de Beaucé, qui comprend notamment quatorze chambres et six hectares de terrain acquis en 1984 pour la somme de 440 000 euros.

 

A noter qu’il a voté contre la dépénalisation de l’homosexualité, contre le PACS, contre le Mariage pour Tous.

 

MISE A JOUR

06/02/2017

Conférence de presse.

Droit dans ses bottes, il réfute toutes les accusations :

Tous les faits évoqués sont légaux et transparents.

Le salaire de Penelope était parfaitement justifié.

Il présente ses excuses aux Français pour l’erreur d'avoir employé sa famille.

Aucune instance n'a la légitimité de remettre en cause ma candidature.

 

Le tout est ... comme tout ceux en soucis ... la faute aux médias !

 

Il ne se retire pas de la course à la présidentielle, il veut la gagner :

Il n'y a pas de Plan B. Je serai candidat.

avec dit-il « le seul programme de rupture ».

 

Pour lui les Le Pen sont une famille d'intouchables de Montretout, et Emmanuel Macron un gourou.

 

En résumé, il est offensif, et a esquivé habilement quelques réponses qui auraient pu être gênantes.

 

7/02/17

Le Parisien affirme que  pendant près d’un an et demi, Penelope Fillon a exercé deux emplois à temps plein … L'entourage de François Fillon explique que rien n'interdit à un attaché parlementaire d'avoir 2 contrats de travail (iTélé).

 

Superwoman … 2 jobs à temps complet … 70 heures par semaine … donc … pour une femme qui disait être juste au foyer … bravo ... elle méritait vraiment 16 000€ de prime en 2002 et 29 000 en 2013 ...

Si elle devient première dame en mai, il faudra revaloriser ces sommes ... elle méritera tellement plus avec un rôle 24h/24 !

9/02/17

Les avocats de François Fillon dénoncent les médias, tout comme leur client … mais ils les utilisent tout en ne les aimant pas …

 

Avant, François Fillon regrettait que la presse passe trop peu de temps sur les affaires « d’éthique dans la vie politique » … mais voilà, maintenant qu’il est concerné … il a changé d’avis et prend le contre-pied inverse.

16/02/2017

Pas de classement sans suite par le PNF, l’enquête se poursuit.

18/02/2017

François Fillon a confirmé dans un entretien dans Le Figaro son intention de rester en lice pour la présidentielle, même s'il est mis en examen … contrairement à son engagement … avant le Penelopegate !

24/02/2017

Information judiciaire ouverte pour :

des chefs de détournement de fonds publics, abus de biens sociaux, complicité et recel de ces délits, trafic d’influence et manquements aux obligations de déclaration à la Haute autorité sur la transparence de la vie publique.

01/03/2017

Il est convoqué le 15 mars pour une "mise en examen", mais contrairement à ce qu'il avait dit pendant la primaire, il restera candidat malgré cette procédure.

04/03/2017

Environ 200 cadres ont quitté le navire Fillon.

05/03/2017

Il a mobilisé plus de 45 000 personnes (selon la police) 200 000 (selon le staff du candidat) sur la place du Trocadéro qui se sont  déplacées pour le soutenir.

06/03/2017

Tous les membres du comité politique LR à l'unanimité soutiennent le candidat.

07/03/2017

François Fillon a omis de déclarer à la haute autorité pour la transparence un prêt de 50 000€ fait par un ami.

Selon son avocat :

C’est un oubli.

14/03/2017

François Fillon est mis en examen, notamment pour détournement de fonds publics, complicité et recel d'abus de biens sociaux, et manquement aux obligations de déclaration à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique.

  

Crédit photo DR