La semaine politique sous tous les angles

 

L'édito du lundi

 

60 ans

Le 25 mars 1957, l'Allemagne de l'ouest, la Belgique, l'Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas et la France signaient à Rome deux traités fondateurs:

Un créant la Communauté économique européenne (CEE)

Un la Communauté européenne de l'énergie atomique (Euratom).

 

Le projet européen s'affirmait alors comme « une union sans cesse plus étroite entre les peuples ».

 

Il est force de constater que l’erreur maximale de ceux qui « gèrent » l’union européenne ont fait  celle de vouloir s’élargir au maximal sans construire réellement un noyau de base.

 

Alors, on peut être 27, mais ce nombre ne fait pas le résultat d’une seule voix, il faut vraisemblablement, et rapidement construire une Europe à deux vitesses.

 

Une politique et sociale, et une seconde privilégiant les accords commerciaux et autres, mais ne laissant entrer dans le noyau central que ceux qui veulent un réel changement, et ces entrées devraient se faire en douceur, pas pour battre un record d’adhésion !

 

L’Europe était une aubaine, elle a été quelque peu bafouée, il faut lui redonner sa chance !

 

* * *

 

Les ministres changent … les privilèges restent !

 

François Hollande a dû exfiltrer de son équipe gouvernementale, Bruno Le Roux qui avait employé  ses deux filles mineures comme assistantes parlementaires le temps de 24 CDD pour un montant de 55 000 €.

Le ministre de l'Intérieur, même s’il y a présomption d’innocence (comme pour Fillon), ne pouvait garder sa fonction, qui est chargée du bon déroulement de l’élection présidentielle et de ses résultats.

 

Et s’il n’est resté qu’un peu plus de 100 jours dans ce ministère régalien, il va bénéficier, à vie, d'une voiture avec chauffeur et d'un officier de sécurité.

 

Il a été remplacé à ce poste pour les quelques semaines qui restent au quinquennat Hollande, par Matthias Fekl, un proche de Benoit Hamon.

 

Ce ministre éphémère aura lui aussi … les mêmes avantages que ses prédécesseurs !

 

Il est temps que ces privilèges d’un autre âge soient supprimés sans attendre !

 

* * *

 

Après les affaires Cahuzac, Thévenoud et Morelle, et cette semaine Bruno Le Roux, fidèle parmi les fidèles, est un nouveau revers pour les proches du Président Hollande.

 

Ce qu’on appelle la hollandie est en train d’imploser avec une fin de mandat qui ressemble plus à Waterloo qu’à Austerlitz !

 

* * *

 

Et si François Fillon jetait l’éponge ?

François Hollande va «le cogner» tous les jours, assure un de ses amis. Il va mener cette bataille dans chacun de ses déplacements.

 

C’est un peu débile comme fin de septennat … si par la faute de Hollande et de son entourage Fillon renonçait … ça reporterait la présidentielle de 35 jours … on n’a déjà assez perdu de temps depuis le début des primaires … alors stop !

 

* * *

 

Pierre Moscovici est rattrapé, lui aussi, par son goût des vêtements de luxe. Le commissaire européen s'est fait offrir des costumes par un ami chez Arnys, le même tailleur parisien que François Fillon, info du Canard Enchaîné confirmée par l’intéressé.

 

Les faits sont antérieurs à 2012. A cette époque, les parlementaires n'étaient pas tenus de déclarer les dons qu'ils recevaient … mais cela prouve encore que les « cadeaux » sont une coutume chez nos élus ! 

 

* * *

 

Election présidentielle 2017

 

Marine le Pen a confirmé sur BFMTV ce qu’avait annoncé les journaux … François Fillon a reçu plusieurs SMS lors du grand débat.

La presse a précisé qu’ils venaient de  sa communicante.

Procédé déloyal, qui interroge sur les ratés de la communication du candidat LR.

 

* * *

 

François Fillon crie au scandale… il serait la victime d’un cabinet noir, la victime d’écoutes téléphoniques …

A cette vitesse du tout pour le tout pour relancer sa campagne, bientôt il va se dire victime … d’avoir les poches percées !

 

* * *

 

Marine le Pen se dit « victime de persécutions judiciaires ».

Qu’elle ne se plaigne pas, ça ne lui fait aucun dégât collatéral …

Elle peut monter un « club » avec Fillon … celui des victimes de la politique !

 

* * *

 

Sondages

Marine le Pen . 25 à 26.5%

Emmanuel Macron . 25.5 à 26%

François Fillon . 17 à 18.5%

Benoit Hamon . 10.5 à 13.5%

Jean-Luc Mélenchon . 11.5 à 14%

Nicolas Dupont-Aignan . 3.5 à 5%

Nathalie Arthaud . 0.5 %

Philippe Poutou .0.5%

Jacques Cheminade . 0.5%

François Asselineau . 0%

 

Second tour

Emmanuel Macron 61.5%

Marine le Pen . 38.5%

(fourchettes d’après les enquêtes d’opinions de l’Ifop Fiducial – Odoxa- Elabe - Opinion Way)

 

* * *                 

 

A gauche

 

Après l’avoir combattu pendant 3 ans en tant que frondeur, lors d'un meeting en Guadeloupe, Benoît Hamon a salué « l'excellent bilan du quinquennat » de François Hollande.

Alors là … c’est le pompon … pour un frondeur ... on aurait pu le penser plus sincère !!!

On commence à sentir de l'aigreur dans sa voix, un regard fermé qui avoue, sans le dire, qu'il se sent perdu, relégué dans les derniers sondages derrière Mélenchon ... ses dernières cartouches ... taper sur Macron au lieu de viser Le Pen et Fillon.

Benoiît Hamon a raté sa présidentielle !

* * *

 

A droite

 

Finalement, François Fillon ne dira pas quel premier ministre il choisira s'il est élu, ni les noms des poids lourds qu'il veut dans son gouvernement, après l’avoir promis, puis redit, il vient de déclarer sur Europe 1:

J’ai changé d'avis.

Tout comme pour la mise en examen … il a changé d’avis … ça fait pas très sérieux !

 

* * *

 

François Fillon a affirmé lors de la présentation de son programme :

Charles Millon n'a jamais fait partie de mon organigramme de campagne, jamais.

 

Camille Girerd, journaliste de C Politique qui avait donné cette information, a donc tweeté une photo de l'organigramme sur lequel figure … le nom de Charles Millon dans la partie "Pôle Cohésion", "Ensemble pour la France".

Se rend-t-il compte qu’il s’enfonce de plus en plus dans des dénis qui ne servent à rien!

 

* * *

 

François Fillon est mis en examen, notamment pour détournement de fonds publics, complicité et recel d'abus de biens sociaux, et manquement aux obligations de déclaration à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, après les révélations sur les costumes de luxe, il y a maintenant des soupçons d'escroquerie aggravée, faux et usage de faux.

 

* * *

 

En bref …

 

Marine Le Pen dans un entretien avec les lecteurs du Parisien :

Je n'entretiens pas de relations avec mon père.

Il vient cependant de la parrainer !


* * *

 

300 personnes se sont rassemblées samedi place de la République à Paris, pour appeler à une candidature commune entre Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon.

 

* * *

 

L'UDI samedi matin … a appelé ses troupes à « garder le cap » dans le soutien au candidat Fillon.

Une dizaine de sénateurs … UDI … ont annoncé dans la soirée … leur ralliement à Macron.

Ça au moins, c’est de l’écoute du chef !

 

* * *

 

Rendez-vous politique … au prochain édito …

 

Crédit photo DR