La semaine politique sous tous les angles

(parution exceptionnelle ce dimanche en prévision de l’article sur la législative demain)

 

L'édito du lundi

 

François Bayrou et les restes du passé …

 

Révélé par l’incontournable site Médiapart  le ministre de la justice et président du MoDem, François Bayrou, a téléphoné, mercredi 7 juin, à l'un des directeurs de Radio France, pour se plaindre d'une enquête journalistique sur les finances de son mouvement qui n'était pas encore passée à l'antenne.

 

François Bayrou a confirmé le coup de fil avec une explication hasardeuse :

Ce n’est pas le ministre de la justice ni le président du MoDem qui a appelé, c’est le citoyen.

 

Plutôt claudicante cette défense, c’est bien connu, tous les citoyens téléphonent au directeur de Radio-France … Bayrou fait partie de la vieille classe politique, une éducation à la modernité qui garde les anciennes méthodes, avec le président Macron il risque devoir changer s’il ne veut pas se retrouver très vite à Pau !

 

Quand on se place, comme lui, chantre de la moralité politique, l'ouverture vendredi d'une enquête préliminaire sur la gestion par le MoDem de certains assistants parlementaires européens place le ministre de la Justice et patron du parti centriste sur le gril.

 

* * *

 

Benoit Hamon sur Emmanuel Macron :

Il a pour lui l'art de la communication mais il lui reste encore à démontrer l'art du pouvoir, l'art de la politique et surtout l'art d'être juste" avec les Français.

 

Il a montré l’art de se faire élire et d’effacer en un mois les 2 présidents précédents par sa démarche en adéquation avec sa fonction, Hamon n’a démontré que l’art d’être frondeur et celui de désagréger sa victoire à la primaire de gauche.

 

* * *

 

Sens commun, émanation politique de la Manif pour tous, soutient Laurent Wauquiez pour l’accompagner dans la conquête de la présidence du parti LR.,

 

Après avoir soutenu François Fillon à la présidentielle, le mouvement conservateur, anti-mariage pour tous, se reporte maintenant  sur le président de l'Auvergne - Rhône-Alpes.

 

Ce mouvement œuvre dans la mi- ombre avec en ligne de mire la reconstruction d’une droite très ancrée dans les vieilles traditions des droites historiques.

 

* * *

 

François Baroin a affirmé au sujet du poste de premier ministre :

Je me prépare depuis longtemps pour cette fonction … Je sais exactement ce que j’y ferai. J’aime arbitrer et trancher. Et j’adore le Parlement.

 

Ah lui il doit rêver chaque nuit de Matignon, il aurait pu l’être si Juppé avait gagné, il s’y voyait avec Fillon favori de la présidentielle, il s’y voyait aussi avec LR majoritaire à l‘assemblée nationale, il continue à s’y voir … mais là … c’est juste la suite et la fin de son rêve !

 

* * *

 

Cécile Duflot sur la réforme du Code du travail non encore dévoilé, à part une partie non officielle parue dans Le Parisien :

 

L'idée, c'est de faire marche arrière … c'était la même logique dans le débat sur le travail des enfants. Je le dis de façon brutale parce que cette espèce d'idéologie qui consiste à penser que quand on a davantage de respect pour les salariés, on embauche moins, c'est une erreur.

 

Cécile Duflot … ou l’art de faire vent avec un article non reconnu !

 

* * *

 

Nathalie Arthaud (LO) :

Le dialogue social, c'est le diktat patronal … l'opposition au pouvoir qui va compter, ce sera celle que les travailleurs vont pouvoir imposer dans les grèves et les manifestations.

 

C’est quand même dingue, que les extrêmes, quels qu’ils soient, ne sont que dans l’opposition avec des œillères et non dans le dialogue.

Ils auraient dû naitre avant la révolution … pas celle de 17, celle de 89 !

 

* * *

 

Jean-Christophe Cambadélis :

Je crains pour la démocratie.

 

Il n’a plus que ce style de phrase pour se faire remarquer !

 

Il aurait et devrait mieux craindre pour son poste de secrétaire à la tête du PS après une direction catastrophique !

 

* * *

 

Election législative

Premier tour le 11 juin 2017,

second tour le 18 juin 2017.

 

Sondage

La République en Marche . 29 à 31.5%

Les républicains . 20 à 23%

Front national . 17 à 18%

La France insoumise . 11 à 12.5%

PS . 7 à 9%

Divers gauche et droite . 1 à 5%

EELV . 2 à 3%

Debout la France . 1.5 à 2.5%

PC . 2 à 3%

 

* * *         

 

En bref …

 

Arnaud Montebourg sévèrement battu à la primaire à gauche, se consacre désormais à ses projets dans le privé et travaille à la création de sa propre société de production et d'exploitation de miel.

 

* * *

 

Gérard Filoche (membre du bureau PS) … ou l’art de n’être qu’anti-tout … !!!

 

* * *

 

Quant à Marine le Pen elle a toujours l’art de l’insinuation, du sous-entendu, en résumé d’essayer de salir les autres en paraissant l’égide de de la vérité propre !

                                      

* * *

                               

Frédéric Lefebvre quitte Les Républicains et accuse Nicolas Sarkozy de l'avoir menacé dans la loge de Carla Bruni.

 

* * *

 

Encore une phrase qui hélas pour lui, démontre la médiocrité de Jean-Luc Mélenchon :

Hollande un pauvre type.

 

* * *

 

Rendez-vous politique … au prochain édito …

 

Crédit photo DR