La semaine politique sous tous les angles

 

L'édito du lundi

 

Les nouvelles (ou anciennes) langues de bois

Bernard Accoyer (LR) :

On a fait quelques erreurs, François Fillon a fait quelques erreurs.

Florian Philippot (FN) suite au bureau politique :

Nous étions tous dans la bienveillance.

Daniel Fasquelle (LR) :

Dans notre groupe, tout le monde a toujours été libre de voter ce qu’il veut.

Richard Ferrand (REM) :

Non je n’ai pas dû quitter le gouvernement (ndlr : sous la pression de l’affaire bretonne)

Laurent Wauquiez (LR) sur l’affaire Fillon :

Ne regardons pas dans le passé.

 

Pour certains … le changement … c’est … c’était … ?

Non, ils restent dans leurs bulles dorées !

 

* * *

 

Les perdants sont amers, quelques exemples :  

Najat Vallaud-Belkacem sur Macron :

J’admets qu’il avait la volonté de se détacher des autres ministres alors en place. J’ai vite compris qu’en fait il chercherait à se faire passer pour plus moderne sur notre dos d’une certaine façon, en nous faisant passer, nous autres, membres du même gouvernement, d’une famille politique qui l’accueillait, pour des archaïques.

Avait-il vraiment tort … quand on voit ce qui se passe, non, il avait raison !

 

Le coordinateur du programme de Marine Le Pen à a présidentielle Jean Messiha semble avoir du mal à digérer sa défaite aux législatives.

Après avoir écrit sur Twitter :

Ce soir je tombe les armes à la main. Mais je reviendrai et je vaincrai. En attendant, je prie le Tout-Puissant pour qu'Il protège la France.

Devant les réactions à ce message … pour le moins peut laïque, il a pour le moins « pété les plombs » en insultants les internautes.

Pour rappel, Jean Messiha est coutumier du fait, décernant régulièrement un titre de "con du jour", à ses interlocuteurs.

 

Jacques Myard (LR), n'a pas pris sa défaite contre Yaël Braun-Pivet (REM) de la meilleure façon :

Vous la connaissez? Elle est incapable de savoir ce qu'elle va voter.

Il occupait le siège depuis … 1993.

 

Et bien d’autres sans oublier Henri Guaino, qui, s’il n’a jamais été élu a quand même lâché que ses électeurs étaient « à vomir ».

Il n’y a pas à dire … tout ce petit monde à la classe …

 

* * *

 

Louis Aliot (FN) a refusé de se rendre à une convocation de la police dans le cadre de l'affaire portant sur des soupçons d'emplois fictifs liés au Parlement européens.

Sa compagne Marine Le Pen, également citée dans ce dossier, avait promis pendant la campagne présidentielle qu'elle répondrait positivement à la convocation des enquêteurs après les législatives … on attend de connaitre la date !

 

Joli duo qui s’arrange avec les immunités pour ne répondre à rien !

 

* * *

 

Jean-Marie Le Pen a très mal pris que l'on refuse de le laisser entrer au bureau politique du FN, se retrouvant dans la rue derrière un portail cadenassé.

 

Il semblerait que sa fille a un trou de mémoire … c’est bien le papa qui lui a passé 9 millions d’euros pour la présidentielle …

Ah la famille, parfois il vaut mieux l’oublier !

 

* * *

 

Cédric Villani‏ répond à Jean-Luc Mélenchon qui l'accuse d'être :

Un matheux qui ne sait pas ce qu'est un contrat de travail.

 

Réponse avec ironie du mathématicien et maintenant député REM :

Cher Jean-Luc Mélenchon, directeur de l'IHP, j'en ai vu des contrats de travail... mais c'est toujours un plaisir de recevoir des cours particuliers!          

 

Pour rappel, Cédric Villani est directeur de l'Institut Henri-Poincaré de l'Université Pierre et Marie Curie et professeur à l'université Claude-Bernard-Lyon-I et il a reçu la médaille Fields en 2010.

 

Cédric Villani

Cédric Villani

 

Est-ce le look et l’intelligence qui gêne le représentant de La France insoumise qui accepte mal, aussi, que l’écologiste Nicolas Hulot, qui avait refusé à tout le monde soit entré au gouvernement Macron.

 

* * *     

 

Pour la première fois, un président de la république française a envoyé un tweet de soutien à la gay-pride, contesté par certains qui lui reproche 2 personnes qui étaient contre le mariage pour tous et qui sont dans le gouvernement …

 

Un geste d’Emmanuel Macron qui aurait dû être salué et non critiqué, le français n’est jamais content !

 

* * *

 

En bref ...

 

S'ils sont nombreux au Parti socialiste à espérer participer à la reconstruction de leur parti, en miettes depuis la déroute de Benoit Hamon à la présidentielle, Ségolène Royal s'est dite indifférente à l'avenir du PS, qui, il faut le reconnaitre, ne l'a jamais beaucoup aimé. 

 

* * *

 

Les juges d'instruction qui enquêtent sur des soupçons de financement libyen de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007 ont ordonné la saisie des biens immobiliers de Claude Guéant.

 

* * *

 

Le gouvernement ne s'opposera pas à une éventuelle suppression de l'immunité parlementaire, a indiqué jeudi son porte-parole Christophe Castaner, lors du compte-rendu du Conseil des ministres.

Oui, il serait temps de stopper ce privilège !

 

* * *

 

NKM … :

En n’ayant que mon seul mandat parisien, je vais devoir trouver un autre emploi pour vivre.

C’est vrai qu’avec 4000€ par mois … la vie est dure !      

 

* * *

 

Marine le Pen dans l’enceinte de l’Assemblée Nationale devrait mesurer ses propos,  rester dans des termes courtois, le palais Bourbon n’est pas un marché !

 

* * *

 

Plusieurs cadres de l'opposition se sont indignés de voir le député du Finistère Richard Ferrand à la tête du premier groupe parlementaire du Palais Bourbon, comme par exemple le vice-président du FN Florian Philippot.

Il est sourd ou aveugle … sa patronne, Marine le Pen fait l'objet de plusieurs enquêtes judiciaires … quand on veut critiquer, on regarde déjà dans son camp …

 

* * *

 

Les chroniqueurs (et certains à gauche et droite) se lamentent de ne plus voir « d’éléphants » dans le gouvernement Macron, et se délectent à l’avance s’il y a des manifs dans la rue, rejoignant en ça le rêve de Mélenchon, voir du bordel plutôt que des avancées pour le citoyen !

 

* * *

 

Le chef des députés LR Christian Jacob a demandé  à Emmanuel Macron qu'il "reprenne de la hauteur" sur la loi de moralisation de la vie publique.

Là, c’est l’hôpital qui se moque de la charité, Christian Jacob ferait mieux de se taire !

 

* * *

 

Rendez-vous politique … au prochain édito …

 

Crédit photos DR