La semaine politique sous tous les angles

 

L'édito du lundi

 

La chambre des « dépités » !

 

C’est François de Rugy, député de Loire-Atlantique, ex- vice-président de l'Assemblée Nationale qui devient le président du Palais Bourbon.

Le perchoir revient à cet ancien candidat écologiste à la primaire de gauche, devenu soutien d’Emmanuel Macron dès janvier 2017.

 

Il devient le quatrième personnage de l'État  et doit discipliner les différents groupes de parlementaires.

 

La république en marche

Nombre de députés: 309

Président du groupe: Richard Ferrand

 

Les républicains

Nombre de députés:  94

Président du groupe: Christian Jacob

 

MoDem

Nombre de députés:  42

Président du groupe: Marc Fesneau

 

Les Républicains constructifs UDI et indépendants

Nombre de députés: 38

Président du groupe: co-présidence UDI/LR entre Stéphane Demilly / Franck Riester 

 

Nouvelle gauche ex-Parti socialiste

Nombre de députés: 31

Président du groupe: Olivier Faure

 

La France insoumise

Nombre de députés: 17

Président du groupe: Jean-Luc Mélenchon

 

Parti communiste

Nombre de députés: 15 (11 PCF, 4 DVG)

Président du groupe: André Chassaigne

 

On remarquera que les les groupes historiques semblent n'avoir rien compris ... reprenant à leurs têtes les mêmes qu'avant ... c'est sans doute le renouvellement ... dans la continuité !

 

* * *

 

Face à 11.000 personnes selon les organisateurs qui en voulaient 15000, (moins selon les observateurs) Benoît Hamon a lancé le Mouvement du 1er juillet.

 

A cette occasion, le candidat malheureux à la présidentielle et à la députation, a annoncé qu'il quittait le PS :

J'ai décidé de quitter le Parti socialiste. Mais je n'abdique pas l'idéal socialiste.

 

L'idée est de refaire la gauche avec une ouverture sur la société civile, les écologistes et les communistes.

 

Cette nouvelle branche de la gauche risque d’être radicale, mais face à un PS délabré, peut-être est-ce la solution.

 

* * *

 

Jean-Luc Mélenchon et Alexis Corbière de La France insoumise déclarent :

Avec nous c’est le peuple qui entre à l’assemblée.

 

Euh … ça va les chevilles … les autres c’est quoi alors … !!!

 

Et geste « révolutionnaire » … ils iront à l’Assemblée nationale « sans cravate ».

 

Avec ce style de manif, le peuple se sent surement bien représenté … risible !

Par contre, quand il rencontre Bachar ou Chavez … là … il met une cravate … !

 

Ils vont manifester « contre la loi travail » sans en connaitre les textes.

Et après ça se dit avoir de la méthode et du fond !

 

Et pompon … monsieur Mélenchon se plaint d’avoir trop de travail depuis l’arrivée à l’Assemblée nationale … et dans de mauvaises conditions !

On croit rêver !

 

* * *

 

Alexis Corbière, nouveau député de la France insoumise promet qu'il va chercher un logement :

Dans les prochains mois.

  

Avocat, sa compagne avocate et elle aussi, et comme lui porte-parole de la France insoumise … devraient quitter un  HLM du XIIe arrondissement qu’ils occupent depuis 2003.

 

Rien ne les oblige ces avocats par la loi de quitter cet appartement, mais, pour quelqu’un qui se dit « représentant du peuple et le fait entrer à l’assemblée nationale », ça terni un peu l’image … les HLM sont justement pour ce fameux peuple !

 

Décidemment, la France Insoumise qui aime faire des déclarations tonitruantes, ferait bien de se regarder un peu dans un miroir !

 

* * *

 

Le Comité consultatif national d'éthique se prononce en faveur de l'extension de la PMA aux femmes célibataires et aux couples de femmes, rejoignant ainsi la prise de position du candidat Macron lors de la présidentielle … mais pour Christine Boutin … on va bientôt manger des enfants ...

 

Cette femme fait toujours dans la nuance … dire qu’elle a été ministre sous Sarkozy, ça fait peur !

 

* * *

 

Jean-Claude Gaudin, 77 ans, maire (LR) de Marseille depuis 1995 et réélu en 2014 pour un quatrième mandat, a confirmé lundi dans La Provence qu'il ne se représenterait pas aux municipales en 2020.

 

On pourrait presque croire à une blague, la question ne devrait même pas se poser, les élus devraient être démis d’office quand ils arrivent à 67 ou 70 ans !

 

En plus avec la loi que veut mettre Emmanuel Macron, il n’aurait pas pu se représenter vu que le cumul dans le temps ne devra plus dépasser 3 mandats dans le même poste.

 

* * *     

 

La bêtise de Florian Philippot est vraiment au zénith, alors que le ministre de l’agriculture fait une déclaration inverse à la position de Nicolas Hulot sur les pesticides … le vice-président du FN hurle à la démission … si à chaque fois qu’il y a divergence de vue, les ministres devraient démissionner … ça fait des décennies que les gouvernements seraient devenus « anarchiques » !

 

Ridicule gesticulation !

 

* * *

 

Le Front National va devoir se serrer la ceinture après des élections législatives décevantes, Marine Le Pen rêvait d’installer le siège du FN au cœur de Paris grâce aux pactoles des législatives, mais c’est raté.

 

Elle est prête à offrir des dîners privés, en tête à tête, aux militants qui avanceront plus de 75.000 euros.

 

Quand on a vu la hauteur de sa conversation lors du débat entre deux tours avec Emmanuel Macron … ça ne donne pas envie !

 

* * *

 

En bref …

 

Manuel Valls va siéger comme député apparenté au groupe La République en marche à l'Assemblée nationale, en quittant le PS il veut s’inscrire ainsi dans la majorité présidentielle.

 

* * *

 

La Cour des comptes étrille la gestion de François Hollande dans son dernier rapport et met en évidence des insincérités budgétaires de la fin sa présidence.

En bref … il faudra bien que quelqu'un paye cette mauvaise gestion du précédent quinquennat !

 

* * *

 

38 minutes. C'est le temps qu'il aura fallu aux députés allemands du Bundestag pour débattre et voter sur l'ouverture du mariage aux couples de même sexe.

En 2013, l'Assemblée Nationale avait débattu plus 136 heures et 46 minutes...

Si Macron peut aller aussi vite pour les décisions importantes, travail ou  PMA, ça éviterai les débats stériles et le bordel dans les rues ! 

 

* * *

 

Rendez-vous politique … au prochain édito … 

 

Crédit photo DR