Jeanne Moreau, actrice, chanteuse et réalisatrice née en 1928 à Paris et décédée le 31 juillet 2017.

 

Jeanne Moreau

 

Elle entre en octobre 1946 comme auditrice à la Comédie-Française, en 1947 elle participe au premier festival d'Avignon.

 

Elle apparait pour la première fois sur grand écran en 1949 dans Dernier Amour de Jean Stelli, puis on la verra dans :

Touchez pas au grisbi, Ascenseur pour l'échafaud, Les Amants, Le Dialogue des Carmélites, Jules et Jim, Viva María, La mariée était en noir, Querelle, Lumière, Le temps qui reste …

 

Sa filmographie compte de grands noms du cinéma :

Luis Buñuel, Theo Angelopoulos, Wim Wenders, Rainer Werner Fassbinder, Michelangelo Antonioni, Joseph Losey, Orson Welles, François Truffaut, Louis Malle, André Téchiné, Bertrand Blier …

 

Jeanne Moreau

 

Distinctions

1960 . Prix d'interprétation féminine pour Moderato cantabile.

1980 : Prix du Brigadier pour L'Intoxe de Françoise Dorin, Théâtre des Variétés.

1987 : Prix du Syndicat de la critique : meilleure comédienne pour Le Récit de la servante Zerline.

1988 . Molière de la comédienne pour Le Récit de la servante Zerline.

1992 . César de la meilleure actrice pour La vieille qui marchait dans la mer.

1995 . César d'honneur.  

1998 . Oscar d'honneur.

2000 . Première femme élue à l'Académie des beaux-arts de l'Institut de France.

2005 . Prix Stanislavski.

2007 . Commandeur dans l'ordre national du Mérite.

2008 . Super César d’honneur.

 

 

Elle a aussi chanté quelques titres qui sont dans la mémoire collective comme :

J'ai la mémoire qui flanche, Le tourbillon, India Song …

et sa dernière participation musicale avec Étienne Daho (ci-dessus et voir lien) pour l’hommage à Jean Genet dans Le condamné à mort.

Le théâtre et la télévison l'ont aussi souvent vu avec succès et talent.

 

Jeanne Moreau

 

Une grande artiste et une femme de conviction a rejoint les amours de son passé.

 

Crédit photos DR