La semaine politique sous tous les angles

 

L'édito du lundi

 

Animal on est mal !

Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique et solidaire, veut créer un groupe de réflexion sur le bien-être animal placé sous l'autorité d'un philosophe et d'un parlementaire.

 

En 2015 petite évolution, le code civil a été aligné sur les codes pénal et rural pour accorder aux animaux la qualité « d'êtres vivants doués de sensibilité », alors qu'ils étaient auparavant considérés comme des « biens meubles ».

 

Il serait bien que les punitions pour abandon et maltraitance deviennent plus sévères, que les corridas soient interdites et que les abattoirs ne soient plus des arènes sanglantes.

 

* * *

 

Les français sont à 58% contre la loi travail … sans l’avoir lu … La France Insoumise veut faire chuter Macron

Sauf que, Mélenchon et autres afficionados du vide qui ne font qu’éructer, si l’on écoute bien les explications par exemple de Jean-Claude Mailly du syndicat FO (qui s’était opposé à la loi El Khomri)  … tout le monde, malgré quelques réserves,  s’y retrouve, travailleurs comme entreprises, et même, des demandes refusées par les gouvernements passés successifs ont été acceptées par l’actuel …

 

Alors LFI et CGT … arrêtez la mauvaise foi !

 

* * *

 

Emmanuel Macron vient d’être désigne par le magazine américain Fortune, le chef de l'État de moins de 40 ans le plus puissant au monde.

 

Emmanuel_Macron

 

Il devance l'Américain Marc Zuckerberg, emblématique patron de Facebook et les Chinois Cheng Wei et Jean Liu, fondateur de Didi Chuxing qui propose un service de VTC comme Uber.

 

* * *

 

Alors que l’UE refuse de reconnaître l’Assemblée constituante élue au Venezuela, le PCF a pris fait et cause pour le président Nicolas Maduro critiqué par la communauté internationale pour avoir réprimé dans le sang les manifestations de l'opposition.

 

Jean-Luc Mélenchon, quant à lui, même s’il est resté silencieux sur le sujet, avait affiché son soutien au président en place.

 

Après ça, tous ces braves politiciens français vont continuer à donner des leçons de morale et critiquer un président démocratiquement élu en France.

 

On peut se demander s’ils se regardent tous dans un miroir le matin !

 

* * *

 

Suite aux attentats qui ont frappé l'Espagne, Hugo Clément, journaliste pour l'émission « Quotidien », a tenu à dénoncer sur Twitter et Instagram une réaction de Thomas Zlowodzki,  élu de Sens commun (Les Républicains) :

Français, vous pouviez agir contre le totalitarisme islamique en votant François Fillon, et vous ne l'avez pas fait. Assumez. #Barcelone.

 

On peut apprécier la citoyenneté de cet élu qui donne froid dans le dos quand on pense que si le candidat de la droite avait été élu  il aurait eu ce style de soutien !

 

* * *

 

Les fausses informations qui circulent sur Internet prennent bien souvent dans leurs pièges certains internautes.

Le philosophe « irréprochable », Michel Onfray n'a pas fait exception à la règle, comme l'ont relevé Les Décodeurs du Monde … dans son livre Décadence, publié aux éditions Flammarion, l'essayiste a repris au premier degré le canular d’un site parodique américain qui déclare que :

En 1492, Christophe Colomb n'a pas découvert l'Amérique … mais des vikings !

 

Encore un qui devrait faire attention à ce qu’il écrit, et surtout à ce qu’il dit en perpétuel donneur de leçon !

 

* * *

 

Pour 1 semaine de séance supplémentaire à l’Assemblée nationale, Jean-Luc Mélenchon s’est plaint une nouvelle fois fin juillet :

Les vacances, y'en a pas cette année à cause de monsieur Macron?

 

Peut-être devrait-il prendre sa retraite … si s’occuper des lois concernant les citoyens le fatigue, il a voulu être élu … qu’ ‘il assume … c’est sans doute moins cool qu’au Parlement Européen, où, il semble qu’il n’était pas le plus assidu des élus !

 

Les LFI veulent faire la révolution … mais pas en août !

 

* * *

 

Le Front national pris en tenailles entre Wauquiez et Mélenchon voit son espace politique réduit, depuis son débat catastrophique avec Emmanuel Macron lors de l’entre deux tours de la présidentielle, des législatives ratées, Marine le Pen, malgré son titre de député n’arrive plus à se faire entendre, de plus contestée au sein même de son parti, l’avenir pour elle actuellement est sous des auspices plutôt sombres.

  

Ce qui doit encore moins la rassurer c’est que Laurent Wauquiez va empiéter sur ses terres dans les semaines qui viennent, l’un comme l’autre ne donne pas une idée progressiste de la politique droitière.

 

* * *

  

En décembre 2016, la convention de la Belle Alliance populaire, initiative pensée par le chef du PS Jean-Christophe Cambadélis devait permettre l'union de la gauche en vue des primaires organisées début 2017.

 

Mais la facture laissée affiche un montant de 700 000 euros.

 

La défaite de Benoît Hamon, le revers des socialistes aux élections législatives ont laissé Solférino exsangue, face aux caisses vides, le parti envisagerait une vente de son siège.

 

* * *

 

Brigitte-Macron

 

L'Elysée a fait connaitre  une « charte de transparence » pour la première dame, qui pourra pour la suite servir aussi à un « premier monsieur ».

Fin d'une « hypocrisie », quand on sait par exemple que Bernadette Chirac était entourée d'une vingtaine de collaborateurs.

 

Pour Brigitte Macron, pas de budget propre, pas de représentation, pas de rémunération.

 

Contrairement à madame Chirac, l’épouse du chef de l’état aura juste deux conseillers mis à sa disposition.

 

* * *

 

En juillet François Hollande jugeait utile de garder une période de « retenue et de réserve » … ça n’aura pas duré, le  22 août, il se permet de mettre en garde son successeur Emmanuel Macron sur sa politique sociale :

Il ne faudrait pas demander des sacrifices aux Français qui ne sont pas utiles.

 

Le voilà maintenant en donneur de leçon … que ne l’a-t-il fait vis-à-vis de lui-même et des citoyens qu’il a matraqué d’impôts et taxes !

 

* * *

 

Laurent Wauquiez entame une longue offensive censée lui garantir la présidence du parti Les Républicains en décembre prochain.

 

Pour l’instant pour ce poste il trouvera face à lui, Daniel Fasquelle, trésorier et député du Pas-de-Calais, et Laurence Sailliet, proche de Xavier Bertrand, Florence Portelli, proche de François Fillon.

 

La liste n’est pas exhaustive, mais, ne le gênera vraisemblablement.

 

Cette victoire annoncée d'avance pourrait néanmoins précipiter l'éclatement d'un parti qui peine à se remettre de la déroute de son candidat lors d'une présidentielle jugée imperdable et profondément déstabilisé par l'avènement du macronisme.

 

Laurent Wauquiez

 

 

Présidente LR de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse partage l’inquiétude de beaucoup de ses amis :

Arrêter de dire qu'on va revenir sur la loi Taubira du mariage pour tous.

 

Wauquiez, souhaitant réécrire cette loi ... on voit dans quoi la droite peut plonger avec son élection ... une marche arrière de l’égalité des droits pour tous !

 

Nombreux sont ceux qui pourraient quitter le parti LR s’il gagne le poste, comme entre autres Gérald Darmanin et Thierry Solère qui pense que Wauquiez est le fossoyeur de la droite.

 

* * *

 

En bref …

 

Philippe Martinez (CGT) :

Ce n’est pas la première fois que monsieur Macron pense que les Français sont des imbéciles.

 

Mais, comment croire que monsieur Martinez est crédible, quand on l’entend dire « mobilisation pour le 12 septembre » alors qu’il ne connait pas le texte de la loi travail mais « pense que ».

Risible ou pitoyable … au choix !

Il ne sera rejoint ni par FO ni par la CFDT dans sa journée d'action.

 

* * *

  

Emmanuel Macron dans un discours sur l'accueil des migrants :

D'ici la fin de l'année, je ne veux plus personne dans les rues, dans les bois.

Bonne décision, surement difficile à tenir, mais il ne faut pas oublier d’inclure aussi les SDF de notre hexagone !

 

* * *

 

Brigitte et Emmanuel Macron ont adopté dans un refuge de la Société protectrice des animaux (SPA), un labrador croisé de griffon baptisé Nemo, qui habite donc maintenant les couloirs de l'Élysée.

Bonne initiative d’être allé tirer de la SPA un animal qui n’avait pas demandé d’y aller, au lieu d’en acheter un dans une boutique  ou un élevage.

 

* * *

 

Roselyne Bachelot, l’ex ministre de Nicolas Sarkozy, ministre dont on ne sait plus quoi, puis de la santé avec ses millions de vaccins perdus, pense détenir, avec auto-satisfaction, chaque matin sur LCI, la « vérité » en politique …

Il serait mieux avec son sourire « ultra-brite » qu’elle se taise ou prenne sa retraite !

 

* * *

 

Rendez-vous politique … au prochain édito …

 

Crédit photos DR