La semaine politique sous tous les angles

 

L'édito du lundi

 

Le Pen – Mélenchon . des visions obsolètes !

Comment peut-on imaginer Marine le Pen ou Jean-Luc Mélenchon être les habitants de l’Elysée pour 5 ans à l’objectif 2022.

Ces deux personnages éloignés et pourtant proches tant leurs idées mettraient le pays dans un désordre infini.

Pour l’une c’est le même leitmotiv qui revient pour essayer de remobiliser ses troupes ; l’immigration, sempiternel refrain depuis 40 ans, et comme nouveauté, lancer une polémique sur l'ouragan Irma.  

Pour l’autre, c’est l’inverse, on ouvre les frontières, on fait une constituante, et on conteste tout, en gros, on renverse la table.

 

A eux deux, ils rassemblent les extrêmes, de droite et de gauche, ce qu’ils voudraient imposer  apporterait une déstabilisation quasi certaine.

 

La France est un pays tempéré, pas un pays de bourrasque, la révolution date de 1789, pas de 2017, ni de 2022 !

 

* * *

 

Le président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur Renaud Muselier (LR) va porter plainte contre le dernier budget du quinquennat de François Hollande, qui constitue selon lui :

Une fraude.

 

La plainte, une première, sera déposée contre X mais le texte en vise nommément l'ex président, Manuel Valls, l'ancien ministre de l'économie Michel Sapin et l'ex-secrétaire d'Etat au budget Christian Eckert.

 

La plainte devrait s’appuyer sur l'audit de la Cour des comptes publié en juin 2017 qui indique, au sujet du dépassement du déficit défini dans le programme de stabilité européen, que :

La prévision de recettes apparaît surestimée et les dépenses manifestement sous-évaluées.

 

La Cour précise, souligne Renaud Muselier que :

La prévision de l'ensemble des recettes publiques, fiscales et non fiscales, serait ainsi surévaluée de l'ordre de 2 milliards d'euros.

 

Si cela aboutit, après un quinquennat plutôt vide, ce serait la goutte d’eau qui remplirait le vase et le ferait déborder !

 

* * *

 

Valérie Pécresse vient de lancer son mouvement «Libres !».

La présidente LR de la région Ile-de-France souhaite se démarquer, au sein de son parti, de la ligne de Laurent Wauquiez, favori pour prendre la présidence du parti.

 

Soixante-quinze personnalités de droite lui ont apporté leur soutien dans «le JDD».

 

* * *

 

Benoît Hamon juge Emmanuel Macron :

Le travail se raréfie et nécessite d'adapter l'activité économique, il ne saisit pas ce mouvement de la société.

 

Désolé, mais, il faut adapter le pays aux temps actuels, et non rester dans les circonvolutions d’une gauche qui n’arrive plus à évoluer.

 

* * *

 

Jean-Luc Mélenchon sur Marine Le Pen :

Muette et prostrée durant tout le débat parlementaire sur le Code du travail, elle prend à présent la posture de l'opposante mais ne propose rien. Une vraie touriste de la politique … c'est La France insoumise qui défend bec et ongle le peuple et pas Marine Le Pen !

 

On dirait plutôt que Mr Mélenchon fait de la voix pour se faire remarquer, pas pour faire des propositions constructives … le peuple n’est pas un étendard à agiter en tous sens !

 

* * *

 

Jean-Luc Mélenchon met en garde les journalistes :

La hargne contre les Insoumis pourrait inspirer des violents contre la France insoumise.

 

Si ce monsieur et ses proches, Corbière, Autain, Ruffin, ne jouaient pas dans la critique caricaturale, peut-être seraient-ils moins attaqués !

 

Comme on dit « on récolte ce que l'on sème ».

 

* * *

 

Le bureau national du PS a décidé d'afficher son soutien à toutes les initiatives syndicales contre la réforme du code du travail … sans appeler à manifester.

 

Décidemment, le PS n’évoluera jamais, il reste sur ses vieilles chimères et le consensus « mou », on comprend mieux sa déculotté à la présidentielle, les citoyens avaient anticipé son ringardisme ambiant !

 

* * *

 

En bref …

 

Eric Ciotti, député LR, ou … le roi, même l’empereur de la langue de bois et de la mauvaise foi qui ose comparer La république en marche à … la Corée du nord !

Comment peut-il sortir une telle « bêtise » … pour rester poli !

 

* * *

 

La rentrée de Marine le Pen sur TF1 était aussi vide que le vent théâtrale de Jean-Luc Mélenchon, Elle a dit cependant une chose vraie, elle est plus justifiée en tant que cheffe de l’opposition vu qu’elle a été au second tour de la présidentielle, contrairement au représentant de LFI.

 

* * *

 

La suppression des régimes spéciaux de retraite des cheminots serait à l'étude. Philippe Martinez dénonce un projet qui veut « diviser les citoyens ».

Non monsieur Martinez, juste mettre tous les citoyens à égalité !

 

* * *

 

Edouard Philippe annonce une hausse du budget de la Défense de 1,6 milliard en 2018.

 

* * *

 

Rendez-vous politique … au prochain édito …

 

Nouveauté

 

Très bonne nouvelle émission politique, variée et rythmée signée Laurent Delahousse le dimanche soir à partir de 19h sur France2.

 

Laurent Delahousse

 

A noter, 2 anciens premiers ministres en commentateurs Edith Cresson (sous François Mitterrand) et Jean-Pierre Raffarin (sous Jacques Chirac).

Un invité en fil rouge, Fabrice Lucchini pour la première.

  

Pastille d’humour avec un Verbatim où les personnages ressemblent à ceux qu’ils représentent, et un peu de musique, dans la deuxième partie plus cool à 20h30.

 

Crédit photos DR