La semaine politique sous tous les angles

 

L'édito du lundi

 

Sans commentaire !

 

La Manif Pour Tous, mouvement né des débats sur le Mariage Pour Tous vient de lancer une campagne d’affichage sauvage contre la GMA et la GPA :

Après les légumes OGM, les enfants à un seul parent ?

 

Quand on arrive à un tel degré d’ignominie, comment ces êtres peuvent-ils encore se regarder dans un miroir !

 

Dans un sondage récent de l'Ifop, au moins 64% des Français se disent favorables à l'ouverture de la PMA.

 

* * *

 

D’après  le Canard Enchainé, c’est Jean-Luc Mélenchon qui a attaqué en premier Manuel Valls à l’Assemblée nationale avec :

Moi, je ne m’assieds pas à côté de ce nazi !

Et d’ajouter :

Tu n’es qu’une ordure ! Un pauvre type ! Une merde !

 

Manuel Valls aurait répondu :

Mais tu es complètement fou ! Tu vas te calmer !

 

Si le représentant de La France Insoumise avait été élu … ça donne des frissons de penser ce qu’il aurait pu dire ou faire !

 

* * *

 

Critiqué pour son HLM parisien, Alexis Corbière s'énerve et se dit « exemplaire ».

 

C’est en gros « faite ce que je dis, ne faite pas ce que je fais » … et entre lui, Autain, Garrido et autres élus de ce parti, qui peut encore croire à la parole qu’ils portent !

 

* * *

 

Dans sa lutte anti-voiture, après l'interdiction des voitures diesel à Paris d'ici à 2024, Anne Hidalgo a dévoilé, selon France info, l’interdiction des voitures à essence dans la capitale, à l'horizon 2030.

 

Alors … pourquoi ne pas interdire aussi dans la foulée … les vélos et les pets intempestifs !

 

La piétonisation des voies sur berge il y a un an n'a fait que déplacer les zones de pollution, selon une étude d'Airparif.

 

* * *

 

Selon François Kalfon, soutien de Benoit Hamon, au sujet du mot « bordel » d’Emmanuel Macron :

Jupiter a disparu, nous avons le président vulgaire.

 

C’est amusant de voir que, comme seule opposition à trouver sur Emmanuel Macron c’est … le mot bordel … il vaut mieux en rire … ça en devient ridicule !

 

* * *

 

Clémentine Autain sur sa collègue de La France Insoumise Raquel Garrido :

Elle aurait dû payer ce qu’elle doit (ndlr plus de 30000€) mais, elle n’a pas dû avoir le temps, c’est disproportionné ce que dis la presse sur cette affaire.

 

Cette dame Autain aurait « tapé » de toutes ses forces si ça avait été une personne d’un autre parti, mais là … on fait tout doux … déplorable, deux poids, deux mesures !

 

Et le pompon avec cette députée de La France Insoumise :

Les 12 étoiles du drapeau européen, le bleu du drapeau c’est la vierge marie, les 12 étoiles ce sont les 12 apôtres.

 

Alors là, on ne peut plus rien pour elle et ceux de son parti (Mélenchon, Corbière …) qui sortent les mêmes « conneries ».

Irrécupérable !

 

* * *

 

En bref

 

Jean-Luc Mélenchon dément avoir traité Manuel Valls de «nazi».

 

* * *

 

Pour Michel Sapin :

Jean-Luc Mélenchon finira par mourir politiquement de son incapacité à maîtriser sa parole.

 

* * *

 

François Fillon, déjà mis en examen dans l'enquête sur les soupçons d'emplois fictifs de sa femme et de ses enfants, a aussi été placé sous le statut de témoin assisté pour « escroquerie aggravée » pour l’affaire.

 

* * *

 

Aurélie Filippetti est exclue du Parti socialiste pour avoir soutenu une liste dissidente lors des élections sénatoriales.

Elle conteste cette sanction devant la Commission des conflits du PS.

Elle aurait déjà du l’être quand elle était à tout critiquer chez les frondeurs sous la présidence Hollande.

 

* * *

 

Dans son réquisitoire contre Nicolas Sarkozy dans l'affaire dite des écoutes téléphoniques de Paul Bismuth le parquet national financier compare les méthodes de l'ancien Président à celles de « délinquants chevronnés ».

 

* * *

 

Enregistré jusque-là dans les tribunaux d'instance, les Pacs se feront à partir du 1er novembre prochain dans les mairies.

 

* * *

 

En décidant de classer sans suite l'enquête visant Richard Ferrand, le procureur de Brest a levé l'épée de Damoclès qui planait sur la carrière politique du président des députés LREM.

Décision qui est bien pour lui, mais politiquement, il est dommage pour le parti majoritaire d’avoir à la tête du groupe parlementaire un  homme qui a le charisme d’une huitre.

 

* * *

 

Rendez-vous politique … au prochain édito …

 

* * *

 

Crédit photos DR