Romain Duris né en 1974 à Paris, est un acteur français d’ascendance suédoise par sa mère et du peintre suédois Alexandre Roslin (1718-1793).

 

Romain Duris

 

A partir de 1993 et pendant deux ans il étudie les Arts appliqués, puis se tourne vers la musique pour créer un groupe de jazz-funk-rap.

Alors qu’il ne voulait pas être acteur, il est découvert par hasard par le directeur de casting de Cédric Klapisch qui prépare le long métrage Le péril jeune, de ce fait, il en est la tête d’affiche en 1995 …  c’est son premier rôle au cinéma, il crève l’écran !

 

Romain Duris

 

Depuis il n’a cessé d’être présent !

 

Romain Duris

Romain Duris

 

Il alterne avec aisance films grands publics comme films d’auteurs, n’hésitant pas à offrir aux spectateurs sa nudité recto-verso dans de nombreuses prestations, toujours avec classe et sensualité.

 

Romain Duris

Romain Duris

 

Quelques films

1995 . Mémoires d'un jeune con

1997 . Déjà mort

1999 . Peut-être

2001 . 17 fois Cécile Cassard

2002 . L'Auberge espagnole

2004 . Arsène Lupin

2005 . De battre mon cœur s'est arrêté

2007 . Molière

2009 . Persécution

2010 . L'Arnacœur

2013 . Casse-tête chinois

2017 . Tout l'argent du monde (All the Money in the World).

 

Romain Duris

 

Tout au long de cette brillante carrière il a tourné avec la crème des réalisateurs comme :

Cédric Klapish, François Ozon, Patrice Chéreau, Olivier Dahan, Tony Gatlif, Christophe Honoré, Ridley Scott …

 

Romain Duris

 

Récompenses

2000  . Prix Lumières du meilleur espoir masculin pour Peut-être.

2006  . Étoile d'or du premier rôle masculin, pour De battre mon cœur s'est arrêté,

         . Globe de Cristal pour De battre mon cœur s'est arrêté,

         . Prix Lumières du meilleur acteur pour De battre mon cœur s'est arrêté.

2008  . Globe de Cristal pour Molière.

Il est aussi officier de l'Ordre des Arts et des Lettres.

 

Romain Duris

Romain Duris

 

En 2018 on le verra dans :

Fleuve noir, Madame Hyde, Dans la brume.

 

Romain Duris

 

Romain Duris, c’est la grâce, la séduction sexy, le ton juste, le regard de braise, en résumé ce que le cinéma hexagonal a de meilleur à nous offrir sur les écrans noirs.

 

Crédit photos DR