Etienne Daho, passionné du style « pop », expose à la Philharmonie de Paris, depuis ses débuts il multiplié les hommages (Hardy), les reprises (Gainsbourg), les collaborations (Dani), et s’il a ainsi démontré que la musique est son univers, il est aussi un excellent photographe.

 

Affiche Daho l'aime pop !

 

Il offre avec cette exposition en 200 photographies sa vision de la French Pop en retraçant soixante-dix ans de l’histoire de cette musique.

 

Etienne Daho . La peau dure

 

De sa voix, il guide l’amateur et revient sur son trajet qui va du groupe Marquis de Sade à sa rencontre avec les Stinky Toys.

 

Etienne Daho

Étienne Daho et Daniel Darc

 

Il se ballade des Scopitone aux clips des années 2000 en passant par Taxi Girl, Elli & Jacno, Gérard Manset, Lou Doillon

 

Taxi Girl . Cherchez le garçon

 

Etienne Daho :

Nos aînés avaient bâti de belles fondations, fruits d’un hypermétissage de la chanson française et des rythmiques anglo-saxonnes. Le swing de Trenet, le rock de Boris Vian ou la pop anglaise sophistiquée de Françoise Hardy.

 

Françoise Hardy . Song of Winter (live)

 

Musée de la musique - Cité de la musique : depuis le 5 décembre 2017 jusqu’au 29 avril 2018.

 

Etienne Daho

 

Lien de l’article sur son dernier album « Blitz ».

 

Daho l'aime pop !

 

Crédit photos DR