Un Star Flash sur Rudolf Noureev, semblait nécessaire, tant il a apporté et illuminé le monde des ballets redonnant à la danse un éclat de mille feux.

 

Rudolf Noureev

 

Né dans un train à  Irkoutsk en mars 1938 dans ce qui était à l’époque l’Union soviétique, il a disparu en janvier 1993 à Levallois-Perret, ce fut, est reste encore le plus grand danseur classique du monde, sans oublier qu’il fut aussi un des plus grands chorégraphes en rallumant le flambeau de Marius Petipa,  danseur, maître de ballet et chorégraphe français qui vécut dans la Russie des Tsars de l'âge de 29 ans jusqu'à sa mort (1818 - 1910).

 

Rudolf Noureev

 

Surnommé le Seigneur de la danse, s’il était l'un des meilleurs interprètes du répertoire classique, il s’intéressa et ouvrit au monde la danse contemporaine et le répertoire baroque.

Il introduisit dans ses chorégraphies des variations pour hommes, comme dans le Lac des cygnes et leur donna une place très importante alors que le genre masculin était surtout cantonné en faire-valoir des ballerines.

 

Film de Ralph Fiennes

 

Ralph Fiennes avec Oleg Ivenko dans le rôle-titre vient de réaliser un film sur cette étoile de la chorégraphie.

 

Flashback

Lors de la guerre 39/45, sa famille fut évacuée de Moscou et trouve refuge à Oufa, capitale de la Bachkirie, ils vivent dans une isba sans eau ni électricité.

 

Rudolf Noureev

 

Au soir du Nouvel An de 1945 : il assiste à un ballet patriotique intitulé Le Chant des cigognes avec la danseuse étoile Zaïtouna Nazretdinova, pour lui c’est une révélation, il a 7 ans, il commence la danse.

 

Le corsaire

 

Devant ce qu’il révèle sur scène, de fil en aiguille, il entre sur les conseils des professeurs  à l'Académie de ballet Vaganova à Leningrad.

A 15 ans il commence à faire de la figuration dans les spectacles du théâtre de la ville,  progressant assez vite, il intègre la troupe de ballet.

 

Rudolf Noureev

 

Alors qu’il a réussi son examen d’entrée, il refuse le Bolchoï de Moscou et reste dans la Venise de la Baltique, qui en 1924 était devenu Leningrad avant de retrouver en 1992 son nom d’origine : Saint-Pétersbourg.

 

Rudolf Noureev

 

Anecdote d’un commentaire de son école de danse :

Soit vous serez un danseur extraordinaire, soit le modèle des ratés, et plus probablement le modèle des ratés.

 

Rudolf Noureev photographié par Richard Avedon pour « Vogue »

 

Il passe quelques années difficiles, mais garde spontanéité et acharnement au travail.

 

Rudolf Noureev

 

En 1958 il intègre le ballet du Mariinsky toujours dans la même ville, et devient rapidement soliste dans des ballets comme :

Le Corsaire, Don Quichotte, Le Lac des cygnes, La Belle au bois dormant ...

 

The Sleeping Beauty

 

Changement de vie … la fuite

Lors d'une tournée avec le ballet du Kirov à Paris, le 16 juin 1961, Noureev ulcère les autorités soviétiques par ses frasques, écumant les nuits parisiennes après les représentations. Sommé de rentrer à Moscou, il fausse compagnie à ses gardes du KGB à l'aéroport du Bourget et demande l'asile qui lui est accordé, pour mémoire, c’est l’époque de la « guerre froide » du bloc Est/Ouest.

 

Rudolf Noureev

 

Lors d’une tournée Copenhague où il fait la connaissance du danseur danois Erik Bruhn, ils entrent dans  une relation amoureuse qui ne cessera qu'à la mort de ce dernier en 1986.

 

Rudolf Noureev et Erik Bruhn

Rudolf Noureev et Erik Bruhn

 

En 1962, Rudolf Noureev intègre pour plusieurs années le Royal Ballet Covent Garden, à Londres.

Avec Margot Fonteyn il interprète Giselle  qui déclenche … 23 rappels, pour le Lac des Cygnes, ils battent un record avec 89 lever de rideau en fin de spectacle … c’est vraiment le duo magique.

 

Le lac des cygnes avec Margot Fonteyn

 

En 1964, il crée à Vienne sa première chorégraphie.

 

Rudolf Noureev

 

En 1982 il devient citoyen autrichien, un an plus tard, Jack Lang lui offre le poste de directeur du ballet de l'Opéra national de Paris, il lui redonne ses lettres de noblesse et y reste jusqu’en 1989.

 

Rudolf Noureev

 

En 1984 il découvre qu'il est atteint du Sida, il continue à danser jusqu’à quelques mois avant sa disparition le 6 janvier 1993, il a 54 ans.

Il repose au cimetière russe de Sainte-Geneviève-des-Bois en région parisienne.

 

Rudolf Noureev

 

Quelques variations …

1977 . sous la direction de Ken Russell il interprète le rôle principal du film Valentino.

1988 . il est fait chevalier de la Légion d'honneur.

1992 . il devient Commandeur de l'ordre des Arts et des Lettres.

1997 . son nom est donné au festival annuel de ballet de l'opéra d'Oufa et de celui de Kazan.

L'Opéra national de Paris lui rend hommage tous les 10 ans.

 

Rudolf Noureev par Francette Levieux

 

Véritable rock star, il a perçu le plus gros cachet qu'un danseur a jamais reçu avec 7.9 millions de dollars.

 

Rudolf Noureev

 

Personnage de roman et pourtant si réel, Rudolf Noureev fut, et restera dans la mémoire des amateurs de danse comme « la référence » : celui qui volait au-dessus des scènes et demeurera dans l’histoire à jamais !

 

Rudolf Noureev

 

Crédit photos DR