Il est des artistes découverts au hasard d’un lien, c’est ce qui vient de se passer pour Djen Ka, par l’entremise d’un ami.

 

Djen Ka

 

Déjà le nom interpelle, Djen Ka, c’est l’association entre « Djen » divinité égyptienne dans le livre des Portes, et « Ka » l’ensemble des énergies qui traversent les êtres vivants et qui survit après la mort grâce au culte funéraire dans l’Egypte antique.

 

Djen Ka

 

Son EP qui vient de sortir, où on le voit orné sur la face du visage d’un « or » telle une parure pharaonique, où l’esthétique rejoint le message élégant qu’il veut nous offrir.

 

 Ils se mélangent

 

Le titre phare, Ils se mélangent, qui porte les 6 morceaux du disque, nous offre une musique qui allie classique, électro, pop et urbain, où se rencontre :

amour, sensualité, vie, mort.

 

Djen Ka

 

Le clip superbe, mélange de musique, de danse, univers classieux où un faucon pèlerin apporte sa part de mystère et où la découpe charnelle des corps délivre un envoutement sauvage et hypnotique.

 

Djen Ka

 

On ne peut qu’être emporté par la créativité de cet artiste, auteur, compositeur, interprète, arrangeur et violoncelliste, fort et délicat !

 

Crédit photos DR