Quand l’actualité musicale ne sera pas très riche, nous irons soit vers un flashback sur un artiste, soit  un flash sur une chanson qui est devenue un standard à travers ses reprises par d’autres artistes, aujourd’hui, c’est avec Il n’y a pas d’amour heureux que nous allons commencer cette balade à travers notre patrimoine musical.

 

Georges Brassens

 

C’est le poète, romancier et journaliste Louis Aragon qui a écrit ce texte en 1943, où il met en exergue l’amour absolu et inaccessible.

 

Georges Brassens

 

Georges Brassens le met en musique et l’enregistre en 1953, par la suite, il reprendra sa composition avec le poème de Francis Jammes, La prière et celui d’Hégésippe Moreau, Sur la mort d'une cousine de sept ans.

A une époque, une même musique pouvait servir plusieurs textes, c’est maintenant un exercice oublié.

 

Voici quelques versions, plus ou moins réussies faites par divers artistes, de la chanson ou du cinéma.

  

Françoise Hardy

 

Françoise Hardy a enregistré trois versions de cette chanson (1967 - 1968 - 1996) qui pour elle est un chef d’œuvre, en voici une en live.

 


Françoise Hardy

 

Dans la mouture originale du poème d’Aragon, il y a une strophe, zappée dès 1953, qui fait référence à la résistance (comme il est dit plus haut, ce poème a été écrit pendant la guerre).

 

Catherine Sauvage

 

Catherine Sauvage l’enregistra dans son intégralité en 1955 (ci-dessus), avec une interprétation quelque peu outrée, mais pour l’histoire de cette chanson, il est naturel de l’incorporer dans cet article.

 

Jeanne Moreau

 

Autres covers

Barbara, Danielle Darrieux, Elodie Frégé, Jacques Douai, Michèle Arnaud, Monique Morelli …

 

Barbara

 

Il n’y a pas d’amour heureux  n’a jamais été en tête des charts, mais est entré vraiment dans l’inconscient de chacun.

 

Nina Simone

 

Crédit photos DR