Pour la fête de la musique, ouvrons cette nouvelle rubrique "musique classique" avec Julien Martineau né en 1978 à Argenteuil, qui est un des rares mandolinistes en Europe à mener une carrière de concertiste.

 

Julien Martineau par Jean-Baptiste Millot

 

Donner ses lettres à la mandoline est l'ambition de Julien Martineau, soliste, titulaire d’un master de musicologie, professeur au Conservatoire de Toulouse, il a travaillé avec entre autre Nathalie Dessay.

 

Julien Martineau

 

Véritablement en osmose avec son instrument, il offre au spectateur, en plus de sa virtuosité, une sensibilité qui se dégage jusqu’au bout de ses doigts.

 

 

Prix Giuseppe Anedda en 1998 au concours international de Varazze, en 2013, il reçoit le Prix musical Déodat de Severac.

En 2005 le conservatoire de Toulouse créé la première classe de mandoline dans l’hexagone à son intention.

En 2016, il créé le Concerto pour Mandoline de Karol Beffa.

 

 

Il est également invité à jouer en concerto avec des orchestres tels celui du métropolitain de Lisbonne, du Capitole de Toulouse, de l'Opéra de Paris … on a pu le voir en tournée dans plus de 11 pays.

 

Julien Martineau

 

 

Cet été on peut aller l’écouter aux 28e Jeudis Musicaux qui se promènent en France, il y est entouré par Eric Franceries à la guitare et Yann Dubost à la contrebasse.

 

 

Discographie

 

2013 . il a enregistré l’intégrale des Préludes de Raffaele Calace pour mandoline solo, considérés comme l’équivalent des Caprices de Paganini pour le violon.

2016 . il publie Paradis Latin, avec des morceaux qui portent en eux le meilleur de l’art napolitain.

  

Julien Martineau

 

Il a aussi participé aux albums de :

Quatuor Ambroso, Jean-François Zygel, Nathalie Dessay, Yann Tiercen …

 

Julien Martineau mérite le détour pour découvrir sa gentillesse, son art et son talent!

 

Crédit photos DR