François Vincentelli que l’on voit trop peu en tête d’affiche commence enfin à percer auprès du grand public.

 

François Vincentelli

 

Ce belge d’origine corse dégage un charisme rare sur les écrans français, on a vraiment pu le découvrir dans Clara Sheller en 2008, mais il parcourt les écrans depuis 1991 où il a débuté dans L’année de l’éveil de Gérard Corbiau, puis dans Maigret chez les flamands en 1992.

 

François Vincentelli

François Vincentelli

 

Au théâtre on a pu le voir dans Château en Suède, Du vent dans les branches de Sassafras, et aussi l’amant oisif dans Nina d’André Roussin.

 

françois vincentelli

 

A la télévision il est le personnage récurrent de la série Hard avec le rôle de … Jean-Marc Danel dit Roy Lapoutre … 

 

François Vincentelli dans Hard

 François Vincentelli dans Hard

 

Cette série télévisée à l'humour décalé, a été créée par Cathy Verney qui en assure aussi la réalisation depuis 2008 pour la chaine cryptée Canal+.

 

François Vincentelli et Natacha Lindinger dans Hard

 

Il tourne aussi dans des clips comme par exemple Le syndrome de Peter-Pan titre d'Elisa Tovati.

 

François Vincentelli dans Clara Sheller

François Vincentelli

 

François Vincentelli est un comédien au meilleur sens du terme, artiste sans tabou, gay dans Clara Sheller, esclave sexuel dans Peplum, acteur X dans Hard, bisexuel dans J'ai 2 amours, il sait affiner son jeu sans atermoiement.

 

J'ai 2 amours

 François Vincentelli

 François Vincentelli

  

Cinéma

Tanguy, La confiance règne, De l’autre côté du lit, Bienvenue à bord, Tu es si jolie ce soir, Raid Dingue …

 

Télévision

Franck Riva, Je hais les vacances, Le canapé rouge, Nos chers voisins, Les chamois, J'ai 2 amours …

 

Théâtre

Vie privée, Quadrille, Le dindon ...

  

François Vincentelli dans Peplum

François Vincentelli dans Peplum

 

Sourire charmeur, plastique parfaite, finesse de jeu, cultivé, plein d’humour, François Vincentelli est classieux et séducteur.

 

Francois Vincentelli

 

On ne peut que se poser une question : quand le cinéma va-t-il enfin lui ouvrir grand les portes !

 

François Vincentelli

Crédit photos DR