Nadine Morano crée la polémique chez Les Républicains, la gauche, laissant ses adversaires se déchirer sur le dos de la députée européenne, suite à sa participation samedi à l’émission On n'est pas couché sur France 2, où elle a déclaré :

Nous sommes un pays Judéo-Chrétien de race blanche.

« Race blanche » a déclenché un tollé.

 

Nadine Morano

 

Après l’annonce de son éviction probable la semaine prochaine, Nicolas Sarkozy saisissant les instances de son parti pour lui retirer l'investiture en Meurthe-et-Moselle aux régionales dans le Grand Est, Nadine Morano vient de déclarer :

Sarkozy, ce n'est même pas la peine qu'il songe à se présenter à la présidentielle, je le dézinguerai !

 

Risible, samedi dernier il était le meilleur président qu'elle avait rencontré, elle qui était jusqu’alors la plus fervente de ses soutiens, contre vents et marées, ira-t-elle jusqu’au bout pour bouter son ancien mentor.

 

Nadine Morano n’a jamais eu la langue dans sa poche, en à peine une semaine, elle vient de démontrer qu’elle est toujours fidèle à elle-même … mais l’avenir peut encore changer bien des choses.

Mise à jour le 8/10

 

A l’issue d’une réunion de la Commission nationale d’investiture du parti Les Républicains, Nadine Morano a été retirée  de la tête de liste en Meurthe-et-Moselle pour les régionales, ayant  refusé de s’excuser pour ses propos sur « la race blanche ». 

 

Ah … politique quand tu nous joues des tours, tu fais changer bien des avis …

 

Crédit photo DR