Jann Halexander a laissé carte blanche à différents artistes pour reprendre plusieurs de ses chansons, sur cet album tribute, des réussites et quelques ratés, mais un CD intéressant.

 

Elles et eux chantent Jann Halexander

 

Le disque s’ouvre par Le Mulâtre texte dit avec justesse par Frédéric Pagès.

 

Reprises de petite perles réussies

A table par Nicolas Duclos prend une dimension plus vocale.

Déclaration d’amour à un vampire, mérite le détour avec cet arrangement musical à la guitare, swinguant façon gypsie par Barbara Felettig.

Le renouveau, poème joliment dit avec sensibilité par Ouman Dee.

Brasillach 1945, un morceau musical par Rosa Project, belle orchestration !

Pars et gogo par MC Coco et Jann Halexander.

Un cèdre sur le toit par Gilles Roucaute.

 

Jann Halexander

 

Reprises aux rendez-vous manqués

Que sont devenus nos amants perdus par Léa Héloin.

Moi qui rêve texte dit par Agnès Renaut.

Ticcala par Ben Nodji.

Madame Hermann par Monique Hottier.

Apprendre à mourir par Seth Eden (trop de vibratos).

Déracinés quand même par Rosa Project.

Aucune importance par Marc Havet.

 

Autres reprises

Alien Mother par Clémence Savelli.

Les patriciens par Vincent Ahn auquel il faut reconnaitre un joli timbre de voix.

Un bon chanteur est un chanteur mort par Barbara Felettig est sa guitare.

Le merle chanteur, chanson qui va bien au côté léger de Jann Halexander.

Qu’as-tu fait de ta sœur reprise musicale par Rosa Project.

Vampire 2007 au piano par Anne-Cécile Makosso Akendengué.

 

Elles et eux chantent Jann Halexander

 

 

Un disque pour celles et ceux qui ne le connaissent pas, qui permet de découvrir les textes et les mélodies de Jann Halexander sous des lectures différentes.

 

Un CD à posséder.

 

Crédit photos DR