La Vie d'Adèle vient de perdre son visa d'exploitation après que la justice ait été saisie par une association proche des milieux catholiques traditionalistes.

 

La vie d'Adèle d'Abdellatif Kechiche

 

La Palme d'or 2013, actuellement interdite aux moins de 12 ans, voit ainsi son visa annulé par la justice en raison de « scènes de sexe réalistes de nature à heurter la sensibilité du jeune public ».

Le ministère de la Culture a annoncé son intention d'introduire un recours devant le Conseil d'Etat, le film pourrait se retrouver interdit au moins de 16 ans, voir de 18.

 

Cette association (pas la peine de dire le nom pour faire sa pub),  déboutée en première instance, en septembre 2014, par le Tribunal administratif de Paris, a créé le même souci à Love de Gaspar Noé en juillet, à croire qu’ils n’ont que ça à faire.

 

Interdit - 18 ans

 

La vie d’Adèle raconte une passion amoureuse entre deux jeunes femmes, dans Love, Murphy se  remémore son histoire d'amour avec Electra, contenant toutes sortes de promesses, de jeux,  d'erreurs...

A noter que ces deux films ont été sélectionnés pour le Festival de Cannes.

 

Quand on voit la violence dans les téléfilms, ils pourraient laisser tranquille les cinémas, il y a des sujets bien plus graves dans la vie … pour s’hérisser le poil !

 

Love de Garpar Noé

 

La question devrait être non pas essayer de faire interdire mais :

Dans la vie il y a quoi à part le sexe ?

Réponse :

Le cul bien sûr !

 

Crédit photos DR