Acteur, metteur en scène, réalisateur, scénariste, producteur, auteur, Charles Berling est un personnage qui n’a jamais laissé sa langue dans la poche.

 

 Charles Berling

 

Adolescent, il se produit dans la troupe du lycée de Toulon avant de suivre une formation de comédien à l'Insas à Bruxelles et de rejoindre le Théâtre National de Strasbourg dirigé par Jean-Louis Martinelli.

 

Charles_Berling

 

Au théâtre, il joue dans quantité de pièces dont :

Ça de Sabra Ben Arfa

Ce qui est resté d'un Rembrandt déchiré en petits carrés bien réguliers et jeté aux chiottes de Jean Genet

Roberto Zucco de Bernard-Marie Koltès

Hamlet de William Shakespeare

Ithaque de Botho Strauss

Il y met aussi en scène Caligula d'Albert Camus.

 

Charles Berling

 

Au cinéma, on le découvre dans Meurtres à domicile de Marc Lobet, puis on le voit dans :

Nelly et Monsieur Arnaud de Claude Sautet

Ridicule de Patrice Leconte

Nettoyage à sec d'Anne Fontaine

L'Ennui de Cédric Kahn

Ceux qui m'aiment prendront le train de Patrice Chéreau

Une affaire de goût de Bernard Rapp

Père et fils de Michel Boujenah

Les Âmes fortes de Raoul Ruiz

Je reste ! de Diane Kurys

L'Homme de sa vie de Zabou Breitman

Le prénom d’Alexandre de La Patellière et Matthieu Delaporte

 

Charles Berling

 

Récompenses 

1997 : Prix Lumière du meilleur acteur pour Ridicule

1999 : Étoile d'or du premier rôle masculin pour L'Ennui

2012 : Prix Jean-Jacques-Rousseau  pour son autobiographie Aujourd’hui maman est morte

2016 : Prix du meilleur comédien du Syndicat de la critique pour Vu du pont

 

Charles Berling

 

Mais Charles Berling, ne couvre pas d’un kleenex les mots qu’il a envie de dire !

Dans Têtu il a répondu en 2011 à une interview choc où il s’est livré avec sincérité, extrait :
J'ai eu des amours hommes ...

Les femmes … me fascinent … avoir vécu une sexualité homosexuelle m'a beaucoup apporté et m'a fait comprendre justement que la sexualité ce n'était pas d'un côté l'identité féminine et de l'autre la masculine.

Ce qui me gêne vraiment c'est l'idée que l'on doit choisir son camps une bonne fois pour toute.

 

Charles Berling

 

Il ne se considérer ni gay, ni hétérosexuel, ni bisexuel, il n’aime pas les étiquettes, aussi bien en  politique que dans cet entretien où il parle crûment de sexe … sans fil à la patte.

 

Aujourd'hui maman est morte de Charles Berling

 

Derrière la caméra il a réalisé le court métrage La Cloche, et Aujourd'hui, maman est morte adapté par ses soins de son autobiographie qui sera projeté sur les écrans en 2016.

L’histoire

Sa jeunesse au Maroc et ses relations parfois houleuses avec sa mère Nadia. Une femme aimante, excessive, brillante...

Il y est entouré d’Emmanuelle Riva et François Damiens.

 

Charles Berling

 

Charles Berling est un être attachant, libre, ouvert aux idées, c’est rare, aussi parler de lui, c’est parler de nous … comme on aimerait que l’on en parle.

 

Crédit photos DR