La semaine politique sous tous les angles

 

edito

 

Suppression du non cumul de mandat …

 

Nicolas Sarkozy a fait la promesse de supprimer, dès son retour à l'Élysée, la loi sur le non-cumul des mandats d’après Le Canard Enchaîné.

L'ancien président de la République l'a promis aux parlementaires de son camp, dès sa réélection à l'Élysée, il fera voter une loi abrogeant celle sur le non-cumul des mandats qui doit pleinement s'appliquer en mars 2017.

 

C'est Gérard Larcher qui est chargé de l'élaboration d'un texte pour supprimer la loi aidé par Christian Jacob et Bruno Retailleau.

 

Ils n’en ont pas marre ces élus de se gaver sur le dos des citoyens, et cet ex, qui promettrait la lune s’il pouvait, afin de retrouver les marches du Palais Elyséen !

 

40 ans qu’ils sont là, à quand la retraite « obligatoire » après deux mandats, non cumulables !

 

* * *

 

Comme chaque année, il y a la promotion de la Légion d'honneur du 1er janvier, et si, on peut comprendre que des victimes, ou des sauveteurs soient honorés, il est totalement incompréhensible que des Laure Adler (officier) ou Jean-Marie Colombani (chevalier) juste « journalistes » recoivent cette « récompense » dédié à celles et ceux qui ont rendus des services éminents civils ou militaires à la Nation.

 

Incompréhensible … n’est pas le mot, comme sous chaque majorité « hélas », ce sont souvent les « copains » qui recoivent cet insigne.

 

* * *

 

Jean-Patrick Gille, député PS d'Indre-et-Loire, s'est fendu d'un rappel, sur son compte Twitter de l'article 5.3.1 des statuts du PS :

«Le candidat à la présidence de la République est désigné aux travers de Primaires citoyennes ouvertes.»

 

Façon de souligner qu'il n'est pas évident que François Hollande sera le prochain candidat du PS à la présidentielle … Ce n'est écrit nulle part! »

Vu l’état de la gauche, ce serait peut être le moyen de la remobiliser et de faire un ménage nécessaire de certains leader.

 

* * *

 

En bref …

 

En 2016, huit millions de personnes ne seront plus imposables.

 

* * *

 

Trois Français sur quatre ne souhaitent ni François Hollande ni Nicolas Sarkozy pour la présidentielle de 2017, Alain Juppé est la seule personnalité dont la candidature est majoritairement souhaitée selon un sondage Odoxa pour Le Parisien/Aujourd'hui.

 

* * *

 

Rendez-vous politique … au prochain édito …

 

Crédit photo DR