La semaine politique sous tous les angles

 

L'édito du lundi

 

Réforme constitutionnelle …

Le président du Sénat, Gérard Larcher (LR), a refusé la proposition d'Emmanuel Macron de limiter à 3 le nombre de mandats consécutifs des parlementaires et de réduire de 30% le nombre de sénateurs et des députés.

Pour lui :

La limitation du cumul des mandats des élus locaux et des parlementaires dans le temps n'est pas acceptable.

La réduction du nombre de parlementaires n'est pas la condition d'un meilleur fonctionnement démocratique.

C’est là que l’on voit la « vieille France » vouloir s’accrocher à ses privilèges !

 

* * *

 

Laurent Wauquiez a tenté d'adoucir son image dans l’émission politique sur France2, mais, selon un sondage Odoxa-Dentsu consulting pour France Info et Le Figaro, si Laurent Wauquiez est jugé «dynamique» par 59% des Français et même par 82% des sympathisants Les Républicains, il est perçu comme imitant le Front national (51%), «agressif» (46%), «démagogue» (44%).

57% ne le juge «pas compétent» (57%), «pas sympathique» (61%) et «pas honnête» (64%).

Alors qu’il pensait créer le buzz, l’émission  a enregistré son plus mauvais score depuis sa création.

 

* * *

 

Les deux élus LR, qui avaient affronté Laurent Wauquiez durant l'élection pour la présidence des Républicains, s'estiment trahis et négligés dans la composition des nouvelles instances du parti.

 

Il a été étrillé par ses camarades.

Deux jours avant la réunion du conseil national à Paris, Florence Portelli et Maël de Calan ont organisé une conférence de presse dans un café parisien, jeudi matin, pour dénoncer les «vieilles méthodes» du nouveau président du mouvement "Président stalinien", "despote".

En résumé « rififi chez LR !

 

* * *

 

Au PS, ils seront donc quatre en lice pour succéder à Jean-Christophe Cambadélis :

Luc Carvounas, Stéphane Le Foll, Olivier Faure et Emmanuel Maurel.

 

Delphine Batho a cherché à concourir mais elle n'y est pas parvenue et sa candidature n'a donc pas pu être validée, elle a attaqué son parti en justice.

Comme chez LR ; « rififi » au PS !

 

* * *

 

Jean-Claude Gaudin , maire de Marseille depuis 22 ans, a annoncé qu'il ne se représenterait pas en 2020.

Mélenchon, Castaner, Ghali, Muselier, Ravier … les candidats se pressent au portillon !

La guerre pour la succession est déjà ouverte.

 

Renaud Muselier, LR, comme Gaudin a décoché des flèches lors de ses vœux à la presse :

Je ne veux pas, sous prétexte que j'appartiens à la même famille politique, me taire sur la multitude de dysfonctionnements qui entraînent doucement la ville vers un désastre permanent.

Pour lui, le maire actuel âgé de 78 ans, a fait 2 mandats de trop.

En analyse pure, au-delà de 65/70 ans, aucun élu ne devrait être en fonction, le renouvellement du paysage politique se sclérose en laissant faire.

 

* * *

 

En bref

 

Stéphane Le Foll (PS) s’est plaint de devoir garder ses tickets de caisse en vue de la nouvelle réglementation qui s’applique aux frais de mandat des députés, depuis ce mois de janvier.

On va prendre le temps de pleurer pour lui …

 

* * *

 

Yann Moix fustige la politique migratoire d'Emmanuel Macron :

Vous humiliez la France.

Lui il humilie la profession de chroniqueur quand on le voit chez Ruquier dans ONPC !

 

* * *

 

Emmanuel Macron veut remettre en place les chasses présidentielles.

Idée totalement aberrante pour un pays qui se veut moderne et qui vit au 21e siècle !

 

* * *

 

Rendez-vous politique … au prochain édito …

 

Crédit photo DR