Après avoir été un champion de foot en milieu de terrain, David Beckham attaque le cinéma en douceur.

 

David Beckham

 

Auparavant, les contrats publicitaires en ont fait un top de la mode avec des marques comme :  Adidas, Gillette, Marks & Spencer, Pepsi …, mais ce sont surtout Emporio Armani et H&M qui en ont fait une égérie incontournable.

 

David Beckham

 

En résumé, icone sportive, icone de la mode, icone people, tout lui a réussi jusqu’à présent, aussi, commence-t-il à se tourner vers ce qu’il aime, le cinéma, qui pourrait devenir sa reconversion, ou tout du moins, l’une d’entre elle.

 

David Beckham

 

Lucide sur les difficultés à surmonter pour réussir, il reconnait le travail à effectuer pour être considéré comme un bon acteur.

 

David Beckham

 

Si on peut le voir dans Agents très spéciaux : Code Uncle, ou bientôt dans Knights of the Roundtable: King Arthur, il vient de déclarer dans une interview au TIMES:

Je suis conscient que beaucoup de sportifs et de célébrités se sont reconvertis dans la comédie et ont échoué.

J'ai adoré ce que j'ai fait jusqu'à présent. Je sais que c’est un dur métier, où il faut avoir énor­mé­ment de compé­tences et de disci­pline.

Je ne peux pas accepter des rôles qui sont trop grands pour moi. Il faut que j'acquière de l'expérience et je verrai où ça me mènera.

 

David Beckham

 

D’aucuns diront, que son nom lui ouvre les portes, que son physique est un atout, bien sûr que cela facilite pour les débuts, mais les spectateurs, comme les critiques du  7e art après lui avoir laissé une chance, deux peut être, ne lui ouvriront pas un boulevard s’il s’avère que son jeu est nullissime.

 

David Beckham

 

Alors oui, s’il est bon, comme Daniel Craig veut l'arrêter, pourquoi pas le personnage de James Bond, il serait parfait.

 

David Beckham

 

Crédit photos DR