Georges Chelon, auteur compositeur, interprète, apparu  en 1965, était un peu un ovni dans le paysage de la chanson française pendant la période yéyé.

 

Georges Chelon

 

Un ovni où les lalala, hum hum, et autres onomatopées n’entraient pas dans les textes poétiques qu’il proposait sur ses disques.

 

 

Ses chansons à texte, plus proche d’un Brel que d’un Cloclo ont pourtant eu de belles places dans les hits de l’époque.

 

Georges Chelon

 

Mais on peut être poète et dériver aussi vers l’humour comme avec le titre La salopette.

 

 

Quelques titres

Le père prodigue, Sampa, Morte saison, Evelyne, Orange et citron, Chercheurs d'eau, Poète en l'an 2000, Nous on s’aime, La salopette …

 

 

Quelques dates

1966 . Prix de l'Académie Charles-Cros

1985 . Chevalier des Arts et Lettres

2011 . Chevalier de l'ordre national du Mérite

De 2004 à 2008, il met en musique l'intégralité des Fleurs du mal de Baudelaire.

 

Georges Chelon

 

Personnage discret, il a participé à la tournée Age Tendre et têtes de bois.

 

Crédit photos DR