La semaine politique sous tous les angles

 

L'édito du lundi

 

Fillon  … suite et re-suite !

 

Un petit groupe de parlementaires LR inquiets du déroulement de la campagne de François Fillon s’est réuni pour faire le point sur la situation de leur candidat.

Selon un député :

En circonscription, les gens restent choqués par les sommes en jeu. Les députés font campagne le moins possible pour ne pas être estampillés Fillon.

 

* * *

 

Suite …

Lors d'une réunion avec les députés Les Républicains à l'Assemblée nationale, François Fillon a affirmé qu'il a pris sa décision et ne reviendra pas sur sa candidature.

Il aconfirmé dans un entretien dans Le Figaro son intention de rester en lice pour la présidentielle, même s'il est mis en examen … contrairement à son engagement … avant le Penelopegate !

 

* * *

 

Avant, François Fillon regrettait que la presse passe trop peu de temps sur les affaires « d’éthique dans la vie politique » … mais voilà, maintenant qu’il est concerné … il a changé d’avis et prend le contre-pied inverse.

 

* * *

 

Le 16 janvier 2017

Je ne baisserai pas l'âge de la majorité pénale à 16 ans, prélude à l'abaissement de la majorité citoyenne.

Le 16 février 2017 (après son rendez-vous avec Nicolas Sarkozy)

Je propose de fixer désormais la majorité pénale à 16ans.

 

Ça c'est de La Force de conviction !

 

* * *

 

Poussée par la publication d'un rapport confidentiel de l'Office européen de lutte contre la fraude (Olaf) dévoilé ce jeudi par Mediapart et Marianne, Marine Le Pen a reconnu avoir salarié fictivement son garde du corps Thierry Légier comme assistant parlementaire. L

 

Le lendemain, elle a démenti avoir reconnu les faits …

 

* * *

 

Emmanuel Macron doit faire attention, à force de vouloir se démarquer de l’étiquette « droite-gauche », il risque de mettre dans le doute ceux qui le suivent, à l’image de sa sortie aux opposants du Mariage pour tous ou de la colonisation.

 

Lors de son meeting à Toulon, il a demandé « pardon » d’avoir pu blesser, en France, il est rare qu’un politicien fasse si vite un mea-culpa.

 

* * *

 

Election présidentielle 2017

 

Sondages

 

Marine Le Pen . 25 à 26%

Emmanuel Macron . 20 à 23%

François Fillon . 17,5 à 18,5%

Benoît Hamon . 14 à 14,5%

Jean-Luc Mélenchon . 11,5 à 12%

(2 pourcentages, si François Bayrou se présente ou pas).

sondage Cevipof-Ipsos-Sopra pour Le Monde

 

* * *

 

 

A gauche

 

A ceux qui lui reprochent de ne pas assez faire président, Benoît Hamon a adressé un message, lors de son déplacement à Guéret.

Victor Hugo disait que quand un lion imitait un lion, c’était un singe. Moi, je n’ai pas envie de participer à un concours de grimaces. 

 

* * *

 

89,70% des électeurs des écologistes ont approuvé jeudi l'ouverture d'un dialogue avec Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon en vue de la présidentielle.

Ça, ce n’est pas gagné vu l’égo de Jean-Luc Mélenchon qui a envoyé une lettre à Hamon, mais avec tellement de conditions que c’est un refus hypocrite, sous l’image d’ouverture, c’est une porte fermée à l’union.

 

* * *

 

A droite

 

Nicolas Dupont Aignan, président de Debout la France,  invité de ONPC Le a défendu sa vision d'un patriotisme tranquille, serein, de bon sens, humaniste qui règle les problèmes et peut gagner, et se défend d’être avec un programme ressemblant à celui du FN, malgré le nombre de points communs avec celui-ci.

 

* * *

 

Lien article « Dossier François Fillon »

 

* * *

 

François Fillon applique depuis quelques jours la méthode Sarkozy : un discours fort sur des thématiques marquées à droite (sécurité, immigration), ainsi qu'un ton plus offensif encore envers les médias et ses adversaires.

On a perdu l’original, pour trouver maintenant une copie catho.

 

* * *

 

En bref …

 

Pour la deuxième année consécutive, le taux de chômage a légèrement baissé de 0,2 point en 2016, pour s'établir à 9,7% en métropole et 10,0% en France entière, a annoncé l'Insee.

 

* * *

 

Marine Le Pen n’a pas participé au vote du Parlement européen qui visait à renforcer le contrôle aux frontières de l'espace Schengen.


* * *

 

Henri Guaino, député LR et candidat à l'élection présidentielle, a affirmé qu'en cas de second tour entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron, il irait probablement à la pêche.

 

* * *

 

Rendez-vous politique … au prochain édito …

 

Crédit photo DR