La semaine politique sous tous les angles

 

L'édito du lundi

 

France number one !

 

La France a pris cette année la tête du classement des nations les plus influentes au monde en matière de "soft power", détrônant les Etats-Unis notamment grâce à l'élection du président Emmanuel Macron, selon une étude.

 

L'arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche fait en revanche tomber les Etats-Unis de la première place en 2016 à la troisième marche du podium, derrière la France et la Grande-Bretagne, selon cette étude menée par le Centre de diplomatie de l'Université de Californie du Sud et le cabinet de conseil en communication Portland.

 

L'Allemagne est quatrième du classement, suivie par le Canada en cinquième position.

 

* * *

 

Les chroniqueurs politiques ont retrouvé leur jouet préféré … le « bashing » …

 

Après le sarko bashing, le hollande bashing voici le macron bashing ... mais comme il est assez lisse pour l’attaquer … ils dissèquent le moindre mot, la moindre virgule pour essayer de le casser …

 

A cette vitesse vu le vide de leurs émissions … bientôt ils iront analyser … ses chiottes !

 

* * *

 

L'interdiction des soins funéraires levée pour les séropositifs.

 

A partir du 1er janvier 2018, les personnes séropositives décédées pourront enfin recevoir des soins funéraires, ce qui leur était interdit depuis 1986.

 

Seules, quelques personnes du personnel hospitalier bravaient cette interdiction pour adoucir la perte d’un proche.

 

Voilà un geste humanitaire de la nouvelle ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn !

 

* * *

 

Et si le 29e membre de l'Union européenne se situait hors des frontières géographiques de l'Europe? C'est la suggestion émise par Daniel Cohn-Bendit, dans un entretien accordé à la version québécoise de Metro.

Pour l'ex député européen, seule une adhésion du Québec à l'Union européenne lui permettra d'exister sur le plan international.

 

Bon, pourquoi ne pas inviter en ce cas … la Palestine qui a aussi besoin d’une reconnaissance internationale !

 

* * *

 

Des populations ont migré pendant la Deuxième Guerre mondiale comme actuellement le font d’autres migrants qui veulent fuir les abominations de ce qui existe hélas encore … les guerres et ses massacres !

Entre 1939 et 1945, plus de 60 millions d’Européens ont été contraints de quitter leur maison et parfois leur pays, pour fuir les horreurs de la guerre.

 

Hier ressemble à la réalité d’aujourd’hui !

Seuls les acteurs ont changé : ils étaient européens, aujourd’hui ils sont Syriens, Afghans ou Iraquiens.

 

Refugies-europeens-2è-guerre-mondiale pr illustrer migrants de now-

 

L’image d’hier ci-dessus … met en évidence ce que beaucoup ont oublié … l’histoire est un éternel recommencement.

 

La solidarité traverse les siècles … elle ne doit pas aller que dans un sens …

 

* * *

 

Jean-Luc Mélenchon, ou l’art de tout vouloir dégommer … sauf lui !

 

Il raille l'accueil réservé à Donald Trump à l'occasion du 14 juillet, il s'en est aussi pris à l’invitation du chef du gouvernement en Israël Benjamin Netanyahu, tout comme la réception de Vladimir Poutine à Versailles, il regrette aussi  que M. Macron ait déclaré que la France est responsable de la rafle du Vel d'Hiv en 1942.

 

Que monsieur Mélenchon aille vivre au pays de monsieur Chavez … il verra s’il peut critiquer à longueur de temps, et il reviendra plutôt au galop pour retrouver la liberté d’actes et de paroles …  en attendant qu’il s’occupe des emplois présumés fictifs concernant les attachés parlementaires qu’il aurait employé !

 

* * *

 

Hervé Morin, (président des Centristes et Président du Conseil régional de Normandie allié LR), est contre la suppression de la « taxe d’habitation ».

 

Dominique Bussereau (LR), président de l'Assemblée des départements de France (ADF) :

Ce n'est pas sain de dire on vous enlève un impôt.

 

Encore des privilégiés !

La politique est … une grande famille …

 

* * *

 

Le séminaire de refondation du Front national à Nanterre s'est terminé samedi.

Les clivages sont importants à l'intérieur du parti mais Marine Le Pen n'est apparemment pas remise en cause … la langue de bois a été au firmament cette fin de semaine.

 

Si le débat fait rage sur la ligne politique du parti, c'est entre les lieutenants : Florian Philippot d'un côté, Nicolas Bay de l'autre.

Plusieurs questions :

Faut-il changer le nom du Front national ?

Faut-il sortir de l'euro ?

Le Front national doit-il se recentrer sur des thèmes identitaires ou au contraire s'ouvrir à d'autres thèmes que l'insécurité ou l'immigration ?

 

Marine Le Pen a habilement manœuvré en choisissant … de ne pas trancher … mais c’est une position de court terme, à un moment il va falloir vider les rancœurs !

 

* * *

 

En bref …

 

Après son clash avec Emmanuel Macron, le chef d'état-major des armées Pierre de Villiers a donné sa démission.

 

* * *

 

Selon le Journal du dimanche, François Hollande ne devrait pas se contenter de diriger sa fondation. … l'avenir du PS serait une de ses priorités.

 

* * *

 

Rendez-vous politique … au prochain édito …

 

Crédit photos DR