L’actu sous tous les angles … survol de Flash-News …

 

logo edito2

* * *

 

Municipales des 15 et 22 mars 2020

On va essayer de suivre les élections municipales qui risquent nous donner des bouffées de chaleur, mais aussi nous amuser face à certains candidats.

Paris

Dommage que Cédric Villani, en perte de vitesse, semblerait chercher un accord avec Rachida Dati.

Après avoir rompu son engagement au sein de LREM quand à la désignation de son représentant et envers le groupe qui lui a permis de devenir député, envers Anne Hidalgo qu'il  a soutenu en 2014, en définitive il parait meilleur en maths qu'en politique !

Toujours cloîtré à la cinquième position dans les différents sondages, il verrait bien un accord avec le MoDem.

Décidemment, Cédric Villani gesticule beaucoup, on pouvait le penser de parole, il joue une pantomime de grand guignol !

Levallois-Perret

Patrick Balkany a annoncé à ses proches son intention de se représenter à la mairie de de sa ville lors des prochaines élections municipales et ce, malgré son incarcération, en effet, il peut tout à fait se porter candidat aux élections municipales depuis sa cellule la peine d’inéligibilité prononcée à son encontre ne peut pas encore s’appliquer, dans la mesure où il a fait appel de cette décision et que cet appel est suspensif.

Encore un feuilleton à suivre !

 

* * *

 

Grève du 5 décembre

Les Gilets Jaunes sont une minorité

La CGT est une minorité

Les Insoumis sont une minorité

Les Régimes Spéciaux sont une minorité...

Alors question :

Est-ce que ce sont les minorités qui décident ?

Emmanuel Macron applique le programme qu’il avait expliqué lors de la campagne présidentielle et pour lequel il a été élu !

 

Jean Yanne - Daniel Prévost

Le manifestant professionnel

* * *

 

Grève suite

Au pays des révolutions, la grève n'est plus ce qu'elle était… On prédisait un « jeudi noir » pour les usagers, « l'heure de vérité », « l'épreuve de force » pour le pouvoir, suivant le roulement de tambour de tous les médias du matin : force est de constater que le premier round de « la confrontation sociale », selon la formule d'un haut fonctionnaire, a tourné à un léger avantage pour le gouvernement.

La mobilisation des grévistes a été massive mais pas au point de 2010 ou de 1995, et le pays n'a pas été paralysé.

 

* * *

 

Grève suite

Ségolène Royale

C’est le recul du chômage qui produit des cotisations aux retraites. Pas la casse brutale des régimes spéciaux, vieille idéologie anti-services publics qui a déjà échoué. Retirer ce projet embrouillé, provocateur et injuste pour rétablir le calme auquel les Français ont droit.

Et bien on peut dire que sa modernité est revenue dans le giron passéiste du PS.

 

* * *

 

Thomas Piketty disait l’inverse en 2008 … quand c’était Sarkozy au pouvoir … et qui aujourd’hui dit l’inverse de ce qu’il disait étant maintenant dans l’écurie de Benoît Hamon et donc … opposant à Macron.

 

Thomas Piketty

* * *

 

Bien décevant ce personnage donneur de leçon !

Selon un article du média russe Sputnik, Francis Lalanne s’est rendu le 11 juin à la Cour pénale internationale afin d’y déposer une plainte pour :

Crime contre l’humanité contre le président français et son ministre de l’Intérieur.

En cause, selon le chanteur proche des gilets jaunes :

Les blessés graves parmi les manifestants et la police, les arrestations arbitraires, les gardes à vue injustifiées, ou les perquisitions abusives, depuis le début du mouvement de contestation.

Depuis, plusieurs internautes et pages Facebook liées aux gilets jaunes assurent que c’est chose faite :

La plainte déposée contre MACRON et CASTANER a été reconnue recevable et est en phase d’instruction.

Sauf que … le porte-parole de la CPI, Fadi El Abdallah, explique qu’il n’y a :

Ni plainte ni recevabilité en ce qui concerne le champ d’action de la CPI.

Les mythos aiment lancer des rumeurs, les rumeurs sont destructrices, c’est ce que cherchent chez personnes, pour celle-ci, il n’y a rien pour les satisfaire !

 

* * *

 

Jean-Luc Mélenchon, dans un entretien à 20 minutes, a proposé à Yannick Jadot d’EELV :

« Un accord de  gouvernement commun d'état d'urgence écologique et sociale »

Interrogé sur une potentielle candidature de Yannick Jadot à la présidentielle de 2022, et sur son éventuel soutien à celle-ci, Jean-Luc Mélenchon a affirmé :

« J'ai proposé la fédération populaire de ceux qui veulent la transition écologique et sociale. Je n'ai pas été entendu : à l'époque Yannick Jadot n'en voulait pas. »

« Il pense que si c'est lui qui le propose, le plat est plus appétissant. Pourquoi pas ? Je ne suis pas rancunier »

« Un gouvernement commun d'état d'urgence écologique et sociale est un bon objectif. Jadot y est-il prêt avec les Insoumis ? »

Si on fouille un peu cette proposition, on peut voir se dessiner un Jadot président, et un Mélenchon premier ministre … pas sûr que cette perspective n’affole pas les électeurs !

 

* * *

 

François Bayrou, président du MoDem, a été mis en examen pour :

Complicité de détournement de fonds publics.

On pourra dire que tous les autres partis l’ont fait, de LFI au Rn en passant par quasiment tous les autres, mais ce n’est pas une excuse pour l’homme qui défendait la probité en politique.

En 2012 François Hollande n’aurait pas été élu si Bayrou motivé par son anti-sarkozysme, n’avaient pas décidé de voter pour lui.

En 2017 Emmanuel Macron n’aurait pas été élu si Bayrou ne l’avait pas rallié avec enthousiasme.

Est-ce la chute d’un faiseur de roi ?

 

* * *

 

Aux États-Unis, la presse estime qu’Emmanuel Macron a humilié Donald Trump notamment sur sa méconnaissance des dossiers au sommet de l'Otan.

En France, la presse n'a retenue qu'une phrase moqueuse de Trump envers Macron.

Désolant ce bashing permanent, l’honnêteté intellectuelle a l’air aussi en grève dans les médias !

 

* * *

 

L’élu du Rassemblement national et candidat déclaré aux municipales à Sens (Yonne) Julien Odoul a annoncé avoir porté plainte contre un individu qui l’a filmé en prononçant à son encontre des menaces et des injures homophobes.

 

Julien Odoul

On peut ne pas être en accord sur les idées, il n’en demeure pas moins que l’homophobie à son encontre entre dans le cadre de la loi.

Le respect doit être le même pour tous !

 

* * *

 

Rendez-vous … au prochain édito …

 

Crédit photos DR