La semaine politique sous tous les angles

 

L'édito du lundi

 

Cécile Duflot … le vert vire au noir !

 

Le revers surprise reçu comme une claque par Cécile Duflot à la primaire d'Europe Ecologie-Les Verts met un terme à ses ambitions pour la présidentielle.

 

Son entourage avançait qu’elle pouvait gagner dès le premier tour ... elle est arrivée troisième, donc éliminée du jeu.

 

Elle s’interroge maintenant sur son avenir politique, pour l’instant il est noir.

 

A force de vouloir faire des coups d’éclats … elle a eu le retour du boomerang …

 

* * *

 

Gêné par des questions sur son frère qui pourrait avoir un rôle au Front National, Florian Philippot, vice-président de ce parti a perdu son sang-froid face caméra… et s’en est pris … à la sœur du journaliste qui le questionnait :

J’ai des sources qui m’ont dit que votre sœur elle fait des trucs pas terribles. Vraiment, j’ai des sources.

 

Non seulement cette réaction n’est pas élégante, mais, elle démontre surtout le danger des libertés si le Front National venait à prendre le pouvoir … une réflexion avec sous-entendues … visant la liberté d’expression, style – continu est je sors un dossier - .

 

Ça donne à réfléchir … sur le lissage officiel !

 

* * *

 

Malgré les dérapages incessants de Donald Trump et ces prises de positions dangereuses, Marine Le Pen et le Front National le préfèrent en futur président des Etats Unis à Hillary Clinton.

 

Un positionnement qui fait froid dans le dos !

 

* * *

 

Le post Facebook a été supprimé depuis. Mais jusqu'à jeudi, sur sa page Facebook, la section Front National des Hautes-Pyrénées affichait des adresses de réfugiés habitant prétendument à Lourdes.

 

Où va-t-on ?

Des listes, ça rappelle des souvenirs de tristes mémoires.

 

* * *

 

Le président François Hollande a annoncé vendredi qu'il recevrait les organisations professionnelles de policiers en "début de semaine" alors que des centaines d'entre eux ont encore manifesté dans plusieurs villes de France.

Il a reconnu vendredi qu’un malaise régnait dans cette profession depuis longtemps. 

 

Il leur a toujours rendu hommage après les attentats, rendre hommage c’est gentil, mais ça ne règle pas les malaises.

 

* * *

 

François Bayrou estime que Nicolas Sarkozy n’a pas à lui dicter ce qu'il doit faire.

Cette réaction fait suite à l’ex chef d’état qui le sommé de soutenir le vainqueur de la primaire de droite.

 

Les pouvoirs de Nicolas Sarkozy sont considérables, du moins le croit-il. Mais, en vérité, ces pouvoirs ne vont pas jusqu'à me dicter ce que je dois faire.

 

François Bayrou se dit libre de se lancer dans la présidentielle si  Alain Juppé qu’il soutient échoue.

 

* * *

 

Election présidentielle 2017

 

A gauche

 

Alors que François Hollande atteint des sommets d'impopularité, l'idée de la candidature de Ségolène Royal fait son chemin au Parti socialiste.

A Solferino le raisonnement est :

Elle est sans doute celle qui peut offrir au parti la porte de sortie la plus honorable.

 

Ce à quoi elle a réagi vertement :

Si c'était gagnable, on ne viendrait pas me chercher.

Très lucide sur « ses amis socialistes ».

 

* * *

 

Le représentant des Verts va se jouer le 7 novembre entre les deux eurodéputés : Yannick Jadot et Michèle Rivasi.

Beaucoup de bruit pour rien, car logiquement le résultat au premier tour de la présidentielle vacillera aux alentours de 1.5% pour EELV.

 

* * *

 

A droite

 

Une petite phrase  qui fait du bruit dans le landernau :

Mon électorat est populaire, ce sont des ploucs.

 

Celle-ci aurait été prononcée par Nicolas Sarkozy au cours d’un dîner avec des journalistes de l’AFP, selon l’Obs.

 

Le camp Sarkozy, qui évoque une «manipulation».

Les sans-dents d’un côté, les ploucs de l’autre ... c'est bon, il est temps de virer le duo final de 2012.

 

* * *

 

Bruno Le Maire que Flash-News a toujours trouvé transparent, comptait sûrement sur son passage  dans  L’Emission politique de France 2 pour relancer la machine.

Mais « plouf » le plus mauvais score de la chaine pour une émission de télé politique depuis cinq ans.

Mais en dehors de ça, c’est surtout lors d’un échange avec une syndicaliste qu’il appelait par son prénom, elle l’a repris avec raison :

Je vous appelle Monsieur Le Maire, je ne me permettrais pas de vous appeler par votre prénom, vous ne m'appelez pas Ghislaine, je ne suis pas votre amie.

 

Alexandre Jardin, très remonté, et aussi surement l’envie de faire le buzz, lui a balancé une brique de lait en réponse à « la brique » de 1 012 pages dans laquelle le candidat expose son programme.

Faut reconnaitre que 1012 pages de programme, ce n’est plus un programme, mais un fourretout.

 

* * *

 

NKM saisit la Haute autorité contre les propos de Jean-Frédéric Poisson (candidat à la primaire)  sur Hillary Clinton.

Il a affirmé que « la proximité de Hillary Clinton avec les super-financiers de Wall Street et sa soumission aux lobbies sionistes sont dangereuses pour l'Europe et la France ». 

Plusieurs réactions ont condamné cette déclaration.

 

* * *

 

En bref …

 

Nicolas Sarkozy :

J'ai entendu hier le ministre de l'Intérieur – enfin, ce qui nous sert de ministre de l'Intérieur.

Toujours dans la nuance, l’ex ne mesure pas la portée de ses propos ni le mépris qu’il dégage par ces quelques mots.

 

* * *

 

Le député-maire de Levallois-Perret, Patrick Balkany, a de nouveau été mis en examen pour des soupçons de dissimulation de son patrimoine au fisc, via des sociétés à l'étranger.

 

* * *

 

Bernard Tapie menace de revenir à la politique si son plan sur le chômage des jeunes «ne reçoit aucun écho» …

Pas sûr que beaucoup de citoyens aient envie de le revoir !

 

* * *

 

Nathalie Kosciusko-Morizet dans Le Parisien :

Embaucher 60.000 enseignants, ça n'a servi à rien !

Mais si ... ça sert … à faire un meilleur enseignement en désengorgeant les classes!

 

* * *

 

Le Conseil d'Etat recommande d'autoriser les crèches de Noël dans les mairies.

Nous sommes dans un état « laïque », pourquoi autoriser dans des lieux d’état une manifestation religieuse … décision incompréhensible !

 

* * *

 

Rendez-vous politique … au prochain édito …

 

Crédit photo DR