L’Edito politique sous tous les angles … survol de Flash-News

 

112666997

  

Les politiciens de tous les bords !

Les politiciens qui parlent pour les partis comme Les républicains, Le Rassemblement national, La France insoumise, Debout la France … semblent tout critiquer sur le Grand Débat, comme si ça leurs plaisaient de rajouter de l’huile sur le feu, plutôt que d’essayer un dialogue avec ceux qui sont au pouvoir pour tenter d’éteindre au moins le feu des rues.

Quant à ceux qui défilent dans les rues, ils ne font rien non plus pour dialoguer, ils monologuent entre eux.

C’est déplorable et lassant !

 

* * *

 

Lors du débat avec les élus du Grand Est, Emmanuel Macron a déclaré :

C’est un miracle qu’après autant de samedis avec cette violence, il n’y ait eu aucun mort à déplorer de la part des forces de l’ordre.

Les violences policières souvent dénoncées par les Gilets jaunes, mais que se passe-t-il en face des forces de l’ordre, des insultes, de la casse, des débordements !

A noter

Il n'y a pas de violence policière lors des rares manifestations de gilets jaunes pacifiques...

 

* * *

 

Le centre hospitalier assure que Martine Aubry avait été prévenue trois à quatre jours avant de la visite des ministres Nicole Belloubet et d’Agnès Buzyn.

La maire de Lille reprochait sèchement à celles-ci d’avoir appris leur venue à Lille la veille au soir par le préfet.

France 3 Hauts-de-France affirme que la maire et présidente du conseil d’administration du CHRU n’a pas été prévenue la veille mais bien plus tôt, le service de presse de la mairie a reconnu après coup, avoir été prévenu avant les dires « offensés » de Martine Aubry.

Pour le coup elle essaie elle aussi de faire le buzz avec des méthodes d’un autre temps, bien que l’on connaisse de longtemps son anti-macronisme viscéral, ceci, expliquant hélas cela !

 

* * *

 

L'eurodéputée Michèle Alliot-Marie, ancienne présidente du RPR (LR), plusieurs fois ministres sous Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy, a été mise en examen le 21 février dernier pour « prise illégale d'intérêt » dans une enquête ouverte en 2013, à l'époque où elle était adjointe au maire de Saint-Jean-de-Luz, portant notamment sur des mouvements de fonds suspects dans des associations locales chargées de l'organisation d'un festival présidé par son père.

Décidemment entre les séjours tunisiens des années 2010, et le sud de la France, elle accumule les bourdes.

 

* * *

 

La République en marche, comme vont le faire certains autres partis, a présenté ses propositions suite aux contributions en ligne et aux auditions au sein de  groupes de travail :

. réindexer les retraites sur l'inflation

. instaurer des propositions de loi citoyennes à l'initiative d'un million de personnes (ndlr : il faudrait plus, sinon ça ne va pas arrêter)

. introduire davantage de démocratie participative

. une meilleure prise en compte du vote blanc

. un alourdissement de l'impôt sur la fortune immobilière qui a remplacé l'ISF.

C’est un peu comme si ce parti essayait, même sous surveillance, de s’émanciper de son tuteur présidentiel.

 

* * *

 

En bref

 

Marine Le Pen accusée de "fake news" pour avoir affirmé (à tort) qu'un migrant gagnait plus qu'un retraité.

Mais aussi …

Elle s'indigne d'une baisse de la PAC... liée au Brexit qu'elle a soutenu.

C’est que l’on peut appeler, pour être gentil, une addition de mauvaise foi !

 

* * *

 

La gilet jaune Priscillia Ludosky plante Ruth Elkrieff ce soir sur BFM à 2 minutes de son interview en indiquant simplement qu’elle ne viendra pas, sans indiquer de motif.

Les GJ prennent vite de mauvaises habitudes quand ils sont invités, on se rappelle l’invitation à Matignon.

Ils veulent un pouvoir qu’ils seraient incapables de tenir !

 

* * *

 

Nicolas Dupont-Aignan de plus en plus ridicule, diffame Patrick Cohen dans C à Vous, Anne-Elisabeth Lemoine le presse de partir.

Ce personnage ne trouve plus, comme Bernard Tapis, que le clash pour essayer de faire du buzz.

 

* * *

 

Rendez-vous politique … au prochain édito …

 

 

Crédit photo DR